nouvelle calédonie
info locale

Pilioko et Michoutouchkine exposés à Nouméa

culture
La dernière datait de 2007, au centre culturel Tjibaou. Dix ans plus tard, une exposition est dédiée à Aloi Pilioko et Nicolaï Michoutouchkine à la galerie Arte Bello. Deux peintres ambassadeurs de l'art océanien à travers le monde, bien avant le musée du quai Branly. 

Photo expo Arte Bello Pilioko Michoutouchkine (24 avril 2017)


Rencontrés à Nouméa

Leur histoire commune, fusionnelle et artistique, a débuté à Nouméa à la fin des années cinquante. Amoureux du Pacifique Sud, le Wallisien et le Franc-Comtois d’origine russe ont créé et voyagé à travers le monde pour partager leurs œuvres, mais aussi leur collection d’objets océaniens.


«Une histoire d’A.»

« C’est une exposition qui présente essentiellement des œuvres de Pilioko, avec quelques œuvres de Michoutouchkine. On l’a appelée "Une histoire d’A.", un petit peu par clin d’œil à ces deux personnages qui étaient à la fois tous deux artistes, mais aussi unis dans la vie, précise Albert Aude, co-gérant de la galerie du Quartier-Latin, à Nouméa. On est sur quelque chose de relativement naïf pour Pilioko, avec des choses qui rappellent parfois les tapas, sur les œuvres des années soixante-dix, dans sa façon de remplir les surfaces, et des oeuvres beaucoup plus colorées à partir des années 85 et 86. Et Michoutouchkine qui aime bien sûr peindre des corps, ils n’emploient pas les mêmes couleurs, ils n’emploient pas les mêmes formes... »

Photo expo Arte Bello Pilioko (24 avril 2017)

Une trentaine d’oeuvre sont ainsi présentées juqu’au samedi 13 mai.