publicité

Le pinus calédonien agréé comme matériau de construction

Le gouvernement reconnaît la qualité de cet arbre local, ainsi les professionnels pourront bâtir un référentiel technique. Un agrément qui permet à l’entreprise Bois du Nord de Koné de vendre différents produits issus du pin des Caraïbes du plateau de Tango.

© Brigitte Whaap
© Brigitte Whaap
  • Brigitte Whaap
  • Publié le , mis à jour le
En adoptant en 2016, un projet de délibération relatif aux normes de construction applicables en Nouvelle-Calédonie, une procédure d'agrément des matériaux et des produits fabriqués localement a été créée. C'est le cas du pinus calédonien agréé par le gouvernement comme matériau de construction. Cette valorisation des produits calédoniens permet la création de filières économiques, dont la sylviculture du pin des Caraïbes. 


Le pinus du Nord valorisé 


Dans le Nord, du mobilier est fabriqué à partir de bois 100% local. Le bois est originaire du plateau de Tango qui est découpé à la scierie de Netchaot. Depuis la loi de pays sur l’obligation d’une assurance décennale, la filière bois s’organise afin d’être référencée. En Calédonie, le pin des Caraïbes est déjà utilisé pour certaines constructions. C'est le cas du futur lotissement du FSH à Pouembout. Des pavillons F3 et F4 y sont construits, ils ont été conçus par une architecte du Nord. Selon elle, travailler avec un bois local permet de réduire la facture carbone.
© Brigitte Whaap
© Brigitte Whaap
Un référentiel pour les bois locaux est en cours de rédaction.La ressource en bois n'est pas inépuisable. L'entreprise Bois du Nord limite donc l'exploitation à 4000m3 par an. Les services de la province Nord ont entrepris la plantation de nouvelles parcelles sur le plateau de Tango. 
Le reportage de Brigitte Whaap 
AGREMENT PINUS KONE

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play