Un piquet de grève installé devant KNS

social voh
mouvement soenc nickel kns
©DR

Un mouvement de grève a été déclenché à l’usine du Nord, à l’initiative du Soenc-nickel. Il concerne les pompiers du site industriel, qui assurent faire face à des problèmes de management.

Pour le Soenc-nickel, c’est l’appel à l’aide de trop. Le syndicat est mobilisé, mercredi 28 avril, devant KNS en soutien aux pompiers et agents de sûreté qui ont alerté d’un "comportement dégradant et humiliant" au sein de leur service, explique Yann Schouene, délégué syndical. 

Un problème de management qui perdure

Un cahier de revendication a été déposé début avril, assure-t-il, mais les problèmes de management seraient régulièrement signalés depuis deux ans. "Aujourd’hui, ils nous ont une nouvelle fois appelés au secours", explique Yann Schouene, qui assure que plusieurs personnes sont victimes de dépression au sein du service regroupant les pompiers et agents de sécurité. Un cadre est plus particulièrement impliqué dans ces problèmes de management, souligne le Soenc-nickel.

Yann Schouene, délégué Soenc-nickel explique les raisons du mouvement à Danièle Dambreville