Le plongeur disparu a nagé jusqu'au phare Amédée

faits divers
phare amédée
©NC 1ERE
Il a appelé sa famille au petit matin: le pêcheur sous-marin qui était porté disparu depuis hier est sain et sauf. Après avoir nagé des heures durant, de jour comme de nuit, il a réussi à rejoindre lui-même l'îlot Amédée.
Ils ont eu une chance inouïe. Les deux plongeurs sous-marins séparés de leur embarcation hier matin, dans le lagon Sud, sont l'un et l'autre sain et sauf. Celui qui était porté disparu depuis ce vendredi après-midi a en effet donné des nouvelles ce matin: il aurait appelé sa famille à 5 heures depuis l'îlot Amédée, après avoir pris contact avec le gardien du phare.

Double miracle

L'homme serait arrivé sur l'îlot vers une heure du matin, après avoir longuement nagé, de jour puis de nuit. Son état ne nécessitait pas de prise en charge médicale, selon le centre de sauvetage en mer, qui doit toutefois l'entendre pour connaître le détail exact de son aventure. Quant aux recherches, elles sont bien entendu suspendues et cette conclusion heureuse relève du double miracle.

Plongeur secouru
©FANC

Son camarade retrouvé par hasard

C'est par hasard que le premier des deux plongeurs avait été pour sa part retrouvé, hier après-midi vers 14 heures. Le Gardian de la marine nationale qui recherchait un ULM disparu a repéré l'homme sur une langue de sable, sur le récif extérieur Sud-Est du phare Amédée. Il faisait de grands signes pour attirer l’attention de l'appareil. Hélitreuillé, il avait expliqué qu'il était accompagné dans son coup de pêche par un autre plongeur et des opérations de recherche avaient été lancées.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live