nouvelle calédonie
info locale

Plusieurs centaines de croisiéristes chinois pour la première fois à Nouméa

tourisme
Costa Atlantica à Nouméa
Le Costa Atlantica à Nouméa ©Gaël Detcheverry / NC1ère
C'était une première ce mercredi matin dans la grande rade de Nouméa. Arrivé à 8h du matin en Nouvelle-Calédonie, le paquebot Costa Atlantica a accosté avec à son bord près de 2 000 croisiéristes chinois.
Parti de Chine le 30 novembre dernier, avec 2009 passagers et 1200 membres d'équipage à son bord, le paquebot Costa Atlantica doit effectuer une croisière de 46 jours, à la découverte du Pacifique Sud. Le 19 décembre dernier, il s'était déjà arrêté pour la première fois à Papeete. Et ce mercredi matin, c'est dans la rade de Nouméa qu'il a accosté, pour la première fois aussi. 
 
Un baptême du feu un peu sportif pour les professionnels calédoniens du secteur. Par rapport aux touristes australiens, qui représentent la grande majorité des croisiéristes foulant habituellement le sol calédonien, le flux était cette fois beaucoup plus rapide. 
 
"C'est phénoménalement speed", explique un professionnel. "Ils sont tous descendus d'un coup. D'habitude ce sont plutôt des groupes de cinq, six personnes. Là, ça arrive avec des groupes de vingt, trente personnes. C'est très, très rapide".
 
Depuis quelques années, la compagnie maritime italienne Costa cherche à étendre sa présence en Chine. Avec un marché chinois du tourisme de croisière en pleine expansion, la compétition est rude dans ce secteur et les concurrents redoublent d'efforts pour attirer la clientèle de l'Empire du milieu. Parmi les croisières proposées, celles dans le Pacifique représenteraient un produit prometteur auprès du public chinois.  
 
"C'est assez difficile car on ne parle pas chinois", commente une autre professionnelle du tourisme. "On se débrouille comme on peut. On a appris quelques mots stratégiques du style 'bonjour', 'bienvenue', 'qu'est-ce que vous voulez faire?'".
 
A Nouméa, pour le jour J, des personnes parlant le mandarin ont été embauchées spécialement, afin de mieux répondre aux attentes de ces touristes inhabituels pour le Caillou. L'effervescence de cette grande première a toutefois rendu le travail des interprètes quelque peu difficile.  
 
"C'est un bazar total", commente une interprète, recrutée spécialement pour l'occasion. "Il y a beaucoup de monde et comme tout le monde parle, on ne s'entend pas. Là je n'ai plus de voix, à force de hurler sans arrêt". 
 
Ecoutez les réactions au micro de Charlotte Mestre pour NC1ère :   

TROT COSTA 281216


Suivez en direct les mouvements, grâce à une webcam installée à l'avant du bateau en cliquant ICI.  

Retrouvez les images du paquebot Costa Atlantica par Gaël Detcheverry pour NC1ère :

 

©nouvellecaledonie

 


Publicité