nouvelle calédonie
info locale

PNG : fuite de boues dans la mine de nickel de Ramu

océan pacifique
Des boues de déchets potentiellement toxiques se sont déversées autour de la mine de nickel et de cobalt de Ramu, dans la province de Madang, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, après l'éclatement d'un tuyau. Un incident « malheureux », mais « pas un désastre », selon l'exploitant de la mine.
La boue a été projetée dans les airs avant de recouvrir le sol, selon le témoignage d'habitants recueillis par The National« Les bananiers ont été détruits, l'herbe qu'il y a sur le bord de la route aussi », rapporte l'un d'entre eux, Jacob Winis.
 
Selon Rudolph Mongalee, coordinateur de la gestion des catastrophes dans la province de Madang, la population avait prévenu l'exploitant chinois de la mine, MCC, d'un risque de fuite.
Il dénonce aussi la réaction de l'entreprise :
 
« Quand on s'est rendu sur place, ils ne voulaient pas nettoyer, ils disaient qu'il fallait attendre que des membres du gouvernement viennent constater les dégâts. Ils ont juste délimité la zone, et ils ont laissé la boue s'écouler dans le cours d'eau. Après la venue des médias et de membres du gouvernement, ils ont nettoyé la zone. »
 
Les habitants craignent les conséquences que cela pourrait avoir sur leur santé.
Ils boivent l'eau du ruisseau pollué. Mais l'exploitant de la mine assure qu'il « n'y avait pas de substance chimique dans la boue rouge qui s'est répandue, qu'il ne s'agissait que de boue et d'eau ».
MCC parle d'un incident « malheureux », rapporte le site onepng.com. Ce n'est pas un « désastre », affirme l'entreprise.
Publicité