nouvelle calédonie
info locale

Le point sur la dengue

santé
Dengue
©Ville de Nouméa
Après la mort d’une deuxième victime de la dengue en moins de 10 jours, l’inquiétude grandit en Nouvelle-Calédonie. Eléments d'explications sur les stratégies de lutte contre le virus, les responsabilités de chacun, et les raisons des décès du fait de cette maladie.
719 cas de dengue  ont été enregistrés en Nouvelle-Calédonie depuis le 1er septembre 2016.
Un problème de santé publique qui augmente depuis le début de cette année : déjà 555 cas depuis que l’épidémie a été déclarée le 5 janvier dernier. 
 

24 communes sur 33 sont concernées

Nouméa est en tête avec 406 cas constatés. Les principaux quartiers touchés par l’épidémie sont la Rivière Salée, Magenta, le Faubourg-Blanchot, Kaméré et l’Anse Vata. 
Dans le Grand Nouméa,  Dumbéa  recense 118 cas, le Mont Dore 71.
L’épidémie gagne du terrain dans l’Intérieur et les iles, des foyers sont observés dans 8 communes. A Poindimié par exemple, on comptabilise déjà 15 cas, à Lifou, 6 cas pour l’instant.  
 

Quelles sont les populations les plus touchées ?

Tous les calédoniens peuvent être touchés, autant les femmes que les hommes.  
Les 15-19 ans et les 25-29 ans représentent des classes d’âges particulièrement exposées au risque.
 
 
En une semaine, deux jeunes femmes de 25 et 30 ans, sans antécédents médicaux, ont succombé à la dengue, de type 1 pour la première, de type 3 pour la seconde.

Karine Arroyo et Michel Bouillez sont  allés consulter un Médecin au Médipôle afin de savoir pourquoi on peut parfois mourir de la dengue ? 

©nouvellecaledonie
 

Le Dr Jean Paul Grangeon, le directeur de la DASS était ce vendredi l’invité du JT d’Alexandre Rosada 

©nouvellecaledonie
 
dengue gîtes larvaires
Il faut détruire les gîtes larvaires qui se trouvent souvent dans les pots ou les soucoupes dans les jardins. ©NC1ere/Martine Nollet


Martine Nollet et Valentin Deleforteri sont allés à la rencontre d’habitants du Grand Nouméa pour savoir comment ils se protégeaient des moustiques. 

Dengue trot

Le site de la DASS à retrouver ici 
La prévention de la dengue sur le site de la Ville de Nouméa ici 
A Savoir
Les moustiques qui piquent et transmettent donc le virus sont les femelles Aedes.
Elles piquent essentiellement la journée, le plus souvent au petit matin et en fin d’après-midi/début de soirée.
La période donc où il faut encore plus être vigilant et se protéger avec des répulsifs, d’autant qu’en saison chaude et humide comme c’est le cas en ce moment, les moustiques sont plus nombreux.
Publicité