Politique, économie, environnement : l’actu à la 1 du vendredi 24 juillet 2020

l'actu du matin
Actu à la une 24 juillet 2020
©NC la 1ere
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie avec l'élection de Roch Wamytan à la présidence du Congrès et les réactions à cette réélection grâce à l'Eveil océanien, l'état alarmant du lac de l'hippodrome Henri Milliard et le gouvernement au chevet des entreprises après la crise du Covid-19. 

Roch Wamytan réélu grâce à l'Eveil océanien

Roch Wamytan réélu sans surprise hier à la présidence du congrès. Il accède de nouveau au perchoir dès le premier tour grâce à 29 voix sur 54. Il a recueilli les scrutins des indépendantistes ainsi que les trois bulletins de l’Éveil océanien. Un jeune parti qui va plus loin, puisqu’il a rejoint l’UC-FLNKS et Nationalistes au sein d’un intergroupe. Pour son président, Milakulo Tukumuli, il s’agit simplement de permettre le maintien des équilibres politiques et non de prendre position. Il rappelle avoir porté Sonia Backès à la présidence de la province Sud et Thierry Santa au gouvernement.
 

Des réactions contrastées

Les réactions sont contrastées. Roch Wamytan apprécie un ralliement et une « majorité océanienne » et le camp indépendantiste salue de manière unanime la création de ce groupe et la réélection de Roch Wamytan. Du côté des Loyalistes, les réactions sont vives. L’Avenir en confiance et Calédonie ensemble se rejettent mutuellement la responsabilité de la situation. 
 

Vice-présidences et commission permanente 

Après l’élection du président, l’assemblée a procédé aux autres scrutins. La première vice-présidence du congrès revient à Caroline Machoro Reignier. L’Eveil océanien obtient la 3ème vice-présidence du Congrès et intègre la commission permanente en la personne de Veylma Falaeo, une commission permanente qui sera présidée par Louis Mapou du groupe UNI.
 

Un Grand Débat post Covid-19

Le gouvernement retourne au chevet des entreprises. Après un premier Grand Débat en septembre et octobre 2019, l'institution organise de nouveau des rencontres à grande échelle. Le Grand Débat post Covid-19 se déroulera à Bourail le 28 juillet, à Koné le 29 et à Nouméa le 12 août. Les chambres consulaires sont parties prenantes. Objectifs : comprendre les ressentis des entrepreneurs suite à la crise sanitaire et construire un plan de relance économique adapté. 
 

Qualité de l'air à la Vallée du Tir

La qualité de l’air en question à la Vallée du Tir. Des campagnes de mesure menées par l’association Scal’Air entre 2016 et 2018 à l’école François Griscelli en bordure de VDO ont relevé alors de nombreux dépassement de seuils. Dioxyde de soufre, particules fines et poussières de nickel étaient concernées. Des polluants de l’air venus de la circulation et des activités industrielles de l’usine de Doniambo. Des mesures anti-nuisances mises en œuvre depuis par la SLN ont permis de beaucoup diminuer les épisodes de dépassements de seuils.
 

Le lac de l'hippodrome va mal

Ensemble pour la planète s’alarme du niveau du lac de l’hippodrome de l’Anse-Vata. L’association environnementale déplore également une étendue recouverte d’algues. La station d’épuration située en amont présenterait des dysfonctionnements et des eaux usées mal assainies seraient déversées dans le lac, suppose EPLP. 
 

40 ans d'indépendance au Vanuatu

Plus de 20.000 personnes ont défilé hier dans les rues de Port Vila pour marquer l'ouverture officielle des festivités pour les 40 ans de l’indépendance du pays. Le cortège a convergé vers le Parc de l'Indépendance pour assister aux cérémonies coutumières et au lever de drapeau. Le Parc qui accueille les festivités pendant une semaine. Elles durent en effet jusqu'au 30 juillet, date d'anniversaire de l'indépendance de l'archipel. 
 

Promouvoir le BTP

Promouvoir ses métiers et susciter des vocations dans le BTP : pour atteindre ces deux objectifs, la fédération calédonienne du BTP organise à partir d’aujourd’hui un concours pour les jeunes de 16 à 25 ans. Ils sont jusqu’au 26 août pour créer un film de 60 secondes maximum, autour de l’un des métiers du secteur. Les jeunes réalisateurs pourront utiliser un smartphone, une tablette, un appareil photo ou une caméra. Plus de précisions sur le site Internet www.fcbtp.nc.



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live