Pollution : le point sur le plan Orsec Polmar

environnement
boulette lifou
Plusieurs boulettes sur la plage de Chateaubriand à Lifou. ©Hnawia Peteisi
La Direction de la Sécurité Civile et de la Gestion des Risques (DSCGR) a fait le point ce mercredi sur la pollution du littoral qui touche depuis le mois dernier plusieurs zones de Nouvelle-Calédonie. 
Sur Lifou, des reconnaissances ont été effectuées aujourd’hui sur les sites de la baie du Santal jusqu’à la plage de Peng.
Une opération de ramassage se poursuit sur la zone de Mou, Xodre, et jusqu’à Luengonï. 2 kilos de résidus d’hydrocarbures auraient été collectés sur un secteur qui n’a pas fait l’objet de ramassage depuis le 30 novembre.
Sur la Grande Terre, entre Ponérihouen et Houaïlou, des reconnaissances terrestres ont été menées par l’entreprise mandatée par l’armateur. Elles se poursuivront demain sur les ilots.
Une opération de ramassage est prévue demain à Houaïlou.
« Aucune autre nouvelle découverte de résidus d’hydrocarbures n’a été constatée » précise le communiqué de la DSCGR.

Des prélèvements d’eau et de produits de la mer

Des prélèvements d’eau ont été réalisés à la demande de la DASS sur des sites impactés de la côte Est.Ce jeudi, des prélèvements de produits de la mer seront réalisés par la province Nord, à la demande de la DAVAR, pour analyse.

La sécurité civile rappelle aux populations de ne pas toucher les boulettes d’hydrocarbures mais d’avertir la gendarmerie ou le centre d’incendie et de secours de leur commune en cas de découverte.

Vendredi, la mairie de Ponérihouen organise une réunion publique en présence des services du gouvernement et de l’armateur. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live