nouvelle calédonie
info locale

Polynésie : un jeudi très politique pour la coopération régionale

coopération régionale
Drapeaux Polynésien et wallisien
La ministre des Outre-Mer est attendue en Polynésie pour le Forum entre l’UE et les pays et territoires d'Outre-mer (PTOM). 
Au siège de la présidence, le président du pays Edouard Fritsch et le président de l’Assemblée Territoriale David Vergé signeront par ailleurs une convention de partenariat.
Ce texte est un accord cadre entre la Polynésie Française et Wallis-et-Futuna. Il se veut un symbole du rapprochement entre les deux territoires français du pacifique. Cette signature intervient dans une actualité politique dense chez nos voisins polynésiens.
 

Contexte politique

La ministre des Outre-mer est attendue ce jeudi à Papeete. Annick Girardin va représenter la France en tant qu’Etat membre de l’Union européenne au forum de dialogue entre l’Union européenne et les pays et territoires d'Outre-mer (PTOM). Ce Forum sera précédé par la 17e conférence ministérielle de l'Association des Pays et Territoires d'Outre-Mer.

La 17ème Conférence ministérielle de l’Association des Pays et Territoires d’Outre-mer (OCTA)
Cette conférence s'est ouverte, à Punaauia en présence de 25 collectivités ultramaines réunies depuis ce matin, dans un hôtel de la place. L'OCTA  est présidée depuis un an par la Polynésie française. 
Ce rassemblement se tient dans un contexte particulier, celui du Brexit, la sortie du Royaume Uni de l'Union Européenne.
12 des 25 pays membres de l’Association des Pays et Territoires d’Outre-mer (OCTA) sont des territoires britanniques, Edouard Fritch s'est alors inquiété de l'avenir de l'association ? 

" il nous faut aller toujours plus loin dans le renforcement et la valorisation de notre partenariat stratégique, dans l’obtention de financements européens dédiés à la hauteur des enjeux et des besoins de nos populations, dans la participation effective de nos territoires aux programmes horizontaux ".
Edouard Fritch, le président de la Polynésie Française


Forum de dialogue entre l’Union européenne et les pays et territoires d'Outre-mer (PTOM)
Ce Forum se tiendra ce vendredi 1er mars au lendemain de la 17ème conférence ministérielle de l’OCTA. La réunion va rassembler les chefs des 25 collectivités ultramarines associées à l’Europe.
Annick Girardin s’envolera le 2 mars de Papeete pour Wallis-et-Futuna. Sa dernière visite en Polynésie française remonte au mois de janvier 2018.


Un partenariat régional au contenu "flou"

Cet accord-cadre entre la Polynésie Française et Wallis-et-Futuna est un document politique sans précisions sur le montant des crédits en jeu ou des projets concrets.
Pour Wallis et Futuna, cette convention a l’avantage de sortir le fenua de son tête à tête exclusif avec la Nouvelle-Calédonie  même si les accords particuliers liant nos îles au Caillou sont beaucoup plus importants que la nouvelle convention avec la Polynésie.

L’accord entre Wallis et Futuna et La Polynésie va être signé ce jeudi 28 février 2019 est toutefois plus large que ce qui était prévu au départ.
Les premières discussions n’avaient porté que sur le secteur primaire mais le document final englobe désormais:

  • l’environnement,
  • l’énergie,
  • les transports,
  • la culture et
  • le tourisme.
Des projets ont déjà été discutés et les échanges techniques, les formations et expertises constitueront une grande part des relations entre les deux territoires. Deux secteurs sont prioritaires :
  • la pêche et
  • le numérique.


 
Publicité