nouvelle calédonie
info locale

Le pont Pérignon fait peau neuve

travaux publics
Pont Pérignon
Pendant la durée des travaux, la circulation piétonne est totalement fermée mais un service de navette est mis en place. ©Province Sud
Les travaux ont débuté ce lundi au Parc Provincial de la Rivière Bleue et se poursuivront jusqu'en février 2020. Objectif de l’opération : sécuriser le passage des personnes et des véhicules.
L’ouvrage de quatre-vingt mètres de long, classé monument historique provincial depuis 2014, est la principale voie d’accès permanente à la vallée de la rivière Bleue. Dont les pièces en bois défectueuses doivent être remplacées. « Le pont est constitué de poteaux et de poutres, uniquement d’éléments en bois qui sont assemblés à l’aide de pièces métalliques. En toute fin il y a un platelage (plancher de charpente sur lequel il est possible de circuler). Pour pouvoir démonter et atteindre certains éléments de bois, il va falloir enlever tout le platelage donc toute la première partie de bois qui est sur l’ouvrage. Pour pouvoir aller remplacer un élément en partie inférieure », explique Guillaume Derquennes, chef de la subdivision sud à la Direction de l’Équipement de la Province Sud. 


Fermeture à la circulation piétonne 


Pendant deux mois, les équipes sur le terrain s’attelleront au remplacement de certaines poutres longitudinales et de certains chevêtres. Un travail de minutie débuté ce lundi, même si l’étiage (baisse des eaux) avancé de la rivière Blanche a pris un peu plus de temps que prévu. « On attendait que le niveau d’eau baisse mais il n'est pas descendu assez rapidement. On attaque quand même car ensuite ce sera la saison cyclonique et on ne pourra plus rien faire. L’idée c’est d’avoir fini en février 2020 », poursuit le spécialiste. 

Une rénovation nécessaire, « tout simplement parce qu’il a été construit dans les années cinquante et que même s’il a subi quelques réparations au fur et à mesure des années, on a des éléments de bois qui sont très dégradés, qu’il faut simplement remplacer », conclu Guillaume Derquennes. Coût de l’opération : 22 millions de francs.

Durant la durée des travaux, la circulation piétonne y est impossible. Un service de navette est mis en place et le franchissement de la rivière Blanche par les randonneurs et vététistes est quant à lui assuré. 


Historique


Le Pont Pérignon a été construit par l’équipe de charpentier de marine de Charles Chantreux et achevé en 1958. Il était destiné à assurer le transport des billets provenant de l’exploitation forestière située dans la Haute Vallée de la Rivière Bleue. Un ouvrage qui voit passer 30 000 visiteurs par an. 
 

Polémique


En 2012, l’édifice devait être remplacé par une structure en béton armé. Face à la polémique, la Province était revenue sur cette décision. Une pétition pour sauver le pont avait alors recueilli 310 signatures. 
Publicité