Pourquoi le nickel calédonien pourrait bien briller à Noël...

nickel
SLN 25 fer et nickel Eramet A. Jeannin
Alliage de ferronickel calédonien SLN25 [Eramet] pour l'acier inoxydable ©Alain Jeannin
Le cours du nickel poursuit sur sa lancée à la Bourse des métaux de Londres (LME). Eramet est dopé par une note d’analyste favorable à la SLN en Nouvelle-Calédonie. Des discussions confidentielles se dérouleraient à Paris, une solution française et européenne pour l’usine du Sud ?
Le cours du nickel progresse à Londres dans le sillage de la forte hausse des marchés industriels chinois, inoxydable et batterie. Une note d’analyse de Capital Economics, l’une des principales sociétés indépendantes de recherche économique au monde, voit le cours du nickel grimper à 16 000 dollars la tonne en 2021. Un coup de main du marché qui viendrait opportunément soutenir les efforts des gouvernements français et calédoniens, et des industriels et mineurs du nickel en Nouvelle-Calédonie.
 
NICKEL
Prévision d'évolution 2020/2021 du cours des grands métaux industriels (et du nickel). ©Capital Economics

Le nickel proche de son pic de septembre

Le cours du nickel a atteint 15 275 dollars la tonne en matinée à la Bourse des métaux de Londres, proche de son pic du 15 septembre qui s’élevait à 15 365 dollars. Selon SMM, la revue de la Bourse des métaux de Shanghai, les industries consommatrices de nickel, acier inoxydable, galvanoplastie, alliage et batteries sont toujours en territoire expansionniste. La reprise de l’économie chinoise se confirme et elle est la première consommatrice mondiale de nickel. Après un premier semestre difficile, la consommation augmente depuis août. La sidérurgie et l’automobile, en particulier le secteur des batteries électriques, obtiennent de bons résultats.


Un atout pour l'usine du Sud

Elon Musk, le patron de Tesla, a fait récemment part de ses inquiétudes quant à une possible pénurie de nickel, un métal indispensable à la fabrication des batteries pour les voitures électriques. Assistera-t-on en conséquence à une ruée sur le "métal du diable" et au sauvetage in extremis de l’usine du Sud en Nouvelle-Calédonie qui produit le matériau rare de qualité batterie ? Plusieurs sources ont indiqué à Outre-mer La1ère que le PDG de Vale-NC serait à Paris. Antonin Beurrier négocierait, trés discrétement, avec un consortium de cinq repreneurs potentiels pour Vale-NC, dont un industriel du secteur automobile. Contacté par Outre-mer La1ère, Antonin Beurrier n’a pas répondu à nos sollicitations...
 

Soutien à la SLN "inéluctable" selon Oddo-BHF, banque d'investissement franco-allemande

Les cours du nickel s’inscrivent hausse depuis plusieurs mois. Pour le plus grand profit d'Eramet, le groupe minier et métallurgique français de la transition énergétique. Le retour à meilleure fortune est, en tout cas, un pari que prend la banque franco-allemande Oddo-BHF. Son cabinet d’analystes est passé de "neutre" à "achat" sur le titre, avec un cours cible à la Bourse de Paris rehaussé de 3 euros, à 29 euros. Alors que le brésilien Vale poursuit sa valse-hésitation sur le dossier de l’usine du Sud (VNC), Oddo-BHF explique que cela constitue "une implication majeure pour la Société Le Nickel spécialisée dans la production de nickel en Nouvelle-Calédonie. L’Etat pourrait être mis à contribution pour aider VNC et SLN", a rapporté le quotidien Les Echos, citant Oddo-Bhf. "La situation financière et opérationnelle d’Eramet demeure compliquée, mais les catalyseurs (sauvetage inéluctable de la SLN, solution industrielle pour Auber et Duval, assainissement graduel du bilan) que nous anticipons au cours du premier semestre 2021 devraient permettre de réduire la décote du titre Eramet", conclut le bureau d’analyses . Suite à cette note optimiste, vendredi, l’action Eramet a progressé de plus de 12 %.

Cours du nickel au LME de Londres, le 12/10/2020 à 13:00 GMT : 15 272 dollars/t +0,54 %.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live