Le premier charter de touristes chinois est arrivé

tourisme
touristes chinois
260 touristes chinois sont arrivés ce samedi matin en Nouvelle-Calédonie. ©Dave Waheo Hnasson / 1ère
L’avion d’Aircalin en provenance de Hangzou s’est posé ce samedi matin à l'aéroport de la Tontouta avec 260 chinois à son bord. Ils séjourneront en Nouvelle-Calédonie jusqu'au 23 février. Plusieurs circuits axés sur la gastronomie, le lagon ou la vie en brousse leur seront proposés
«Je suis venue ici pour la plage, la beauté de votre lagon m'a vraiment attirée et puis votre nature aussi. L'environnement a l'air très propre », souligne une touriste. Pour ce jeune couple en lune de miel « la Nouvelle-Calédonie représente le centre du Pacifique Sud, c'est une très belle île que l'on avait envie de découvrir ». Pour ce premier séjour sur le caillou, 260 touristes chinois venus de tout l'empire du Milieu séjourneront à Bourail, à Nouméa ou encore à l'île des Pins.
touriste chinois
"Bon nouvel an chinois de la Nouvelle-Calédonie" peut-on lire sur cette banderole. ©Dave Waheo-Hnasson / 1ère

10 jours de congés par an

Durant 6 jours, ils découvriront les charmes de la Nouvelle-Calédonie, sa culture, son lagon ou encore sa gastronomie. «Tous les jours, des excursions sont prévues autour de la découverte de la culture locale, et des excursions sur le lagon», précise Nathalie Meynard de Nouméa Travel specialist. Ils visiteront notamment le centre culturel Tjibaou et l'église de la Conception, des lieux proches de Nouméa. «Les visites sont prévues pour durer 2 heures, c'est très rapide. Les chinois n'ont que 10 jours de congés par an. Le client veut donc visiter un maximum de choses en un minimum de temps », souligne Nathalie Meynard
touristes chinois idp
Les premiers touristes chinois sont arrivés ce samedi après-midi à l'île des Pins. ©Nicolas Fasquel / 1ère

Un marché juteux 

Le marché chinois représente un potentiel énorme. La Chine compte près de 1,4 milliard d'habitants et émetteur de plus de 100 millions de touristes par an. Un touriste dépense en moyenne 230.000 francs par semaine, une clientèle qu’il faut donc satisfaire et garder. L’an dernier, la Nouvelle-Calédonie a accueilli 350 touristes chinois. Elle espère en recevoir 6000 à l’horizon 2025.