publicité

Premier couac à 15 jours de la rentrée scolaire

Impossible de récupérer comme prévu les manuels scolaires au lycée Jules Garnier ce mardi matin. En cause, l’absence de l’APE, l'association des parents d'élèves, seule habilitée à remettre les livres aux élèves. 7 des membres de son bureau ont en effet démissionné en décembre.

Malgré ce couac de dernière minute, les élèves de Jules Garnier ont pu récupérer les fournitures scolaires, avant la rentrée. © Malia Noukouan / 1ère
© Malia Noukouan / 1ère Malgré ce couac de dernière minute, les élèves de Jules Garnier ont pu récupérer les fournitures scolaires, avant la rentrée.
  • Malia Noukouan (S.R)
  • Publié le
« Je ne savais pas que l'on ne pouvait pas récupérer les livres aujourd’hui », telle fut la surprise d’Irène en arrivant au lycée Jules Garnier ce matin avec son fils. D’ailleurs aucun parent n’a été informé de la situation. Une situation que la direction n’a pas pu anticiper explique le proviseur Michel Lehoullier  « on s’est aperçu ce matin qu’il n’y avait pas de permanence de l’Association des Parents d’élèves ». En cause, en décembre dernier, sept membres de l’APE ont démissionné du bureau, « pour des raisons professionnelles et de santé », poursuit Michel Lehoullier.

« Si on peut récupérer les fournitures scolaires, tant mieux, on aura pas fait le déplacement pour rien, surtout qu’on vient de loin  », regrette une mère de famille. Certains parents sont compréhensifs, d’autres le sont moins, c’est le cas de Sou, venu avec sa fille qui rentre en seconde. Il avait spécialement posé une demi-journée de congés.
Qui dit report dit nouvelle organisation pour les parents, surtout pour ceux qui viennent du Nord et des Iles, et cela tombe plutôt mal pour Hnawange « C’est gênant parce qu’il faudra revenir et à la rentrée il y aura beaucoup de monde, il y aura la queue et on ne sait pas comment cela sera organisé ». De quoi rajouter un stress supplémentaire aux parents comme à l’équipe éducative en cette période de préparatifs. Mais tout sera mis en œuvre pour que les élèves aient leurs livres le premier jour de la rentrée, rassure le proviseur Michel Lehoullier, qui va convoquer une assemblée générale pour créer un nouveau bureau de l’APE.
Malgré cet aléa, les inscriptions, la distribution des fournitures scolaires et le règlement de la cantine ont été assurés. Cette situation soulève une question de plus en plus criante, l’implication des parents d’élèves dans ces instances. Le proviseur invite d’ores et déjà tous les parents d’élèves à une réunion d’information le lundi 12 février à la cantine, au cours de laquelle la constitution du nouveau bureau sera évoquée. « La présence de tous les parents est souhaitée, la direction qui s’excuse auprès des parents pour la gêne occasionnée. »
1 517 900 709

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play