Le Premier ministre australien met en garde la Chine

monde
Australie Chine îles artificielles  270216
La Chine construit des îles artificielles dans les eaux internationales, provoquant la colère des autres pays de la région. ©ABC Australia
La Chine n'a rien à gagner à tenter de passer en force dans la région Asie-Pacifique, a mis en garde vendredi le Premier ministre australien. Malcolm Turnbull faisait allusion à la politique de Pékin en mer de Chine méridionale. 
Dans le cas où ils seraient confrontés à «une Chine coercitive», les voisins de la Chine «chercheraient à faire contrepoids à la puissance de Pékin en renforçant les alliances et les partenariats entre eux et surtout avec les Etats-Unis», a ainsi dit Malcolm Turnbull, qui s'exprimait à Singapour à l'occasion d'une conférence régionale sur la sécurité.


«Respecter la souveraineté»

La Chine va inévitablement jouer un plus grand rôle dans la région en raison de son poids économique croissant, a souligné le chef du gouvernement australien. Il l’a encouragée à «respecter la souveraineté des autres [Etats] et ainsi bâtir un réservoir de confiance et de coopération avec ses voisins»
   
Chine Asie domaine maritime
La Chine revendique les droits maritimes sur la mer de Chine Méridionale, au grand dam de ses voisins. ©Wikipedia
         

«Liberté de navigation»

Les Chinois ont construit des infrastructures sur plusieurs îlots artificiels dans des zones contestées en mer de Chine méridionale. Dont certaines pourraient être utilisées à des fins militaires, au grand dam des autres pays riverains. Au nom de la défense de la «liberté de navigation», les Etats-Unis ont envoyé la semaine dernière un bâtiment de guerre croiser à proximité d'un de ces îlots revendiqués par Pékin. Une action dénoncée par le gouvernement chinois.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live