publicité

Premiers pas d'Ija bwetï, une structure citoyenne par et pour les consomm'acteurs

A l'heure des maladies ou des problématiques comme l'obésité liées à l'alimentation, la FINC a eu l'idée de lancer une réflexion sur l'alimentation en Nouvelle-Calédonie. Ija Bwétï, bien manger en païci, vient à peine de naître et cherche des membres.

  • Par Karine Boppdupont
  • Publié le , mis à jour le
"Dis-moi ce que tu manges je te dirais qui tu es", un proverbe parmi d'autres sur l'alimentation qui souligne l'importance de se soucier de ce que contient nos assiettes.
 
Entretien entre Olivier Abel professeur de Philosophie éthique et Billy Wapotro, enseignant et anthropologue

Fort de ce constat, un comité de pilotage réunissant associations, industriels, institutionnels, professionnels de la restauration, de la santé, de l’éducation, consommateurs, etc, a proposé, les 2 et 3 avril dernier, de créer une association Ija Bwétï, qui signifie "bien manger" en langue Païci, et équivaudrait à un ministère de l'alimentation pour la Nouvelle-Calédonie pour réfléchir sur son avenir et celui de ses filières.
119 personnes ont participé à ces journées qui ont permis de définir les contours de l'association, les valeurs qui seront défendues et les projets à mettre en place.

Parmi le Copil, un représentant de l'UFC que choisir, Mathurin Derel assure que :

il est nécessaire d'instaurer un dialogue autour de l'alimentation, car les enjeux sont multiples : la santé, l'environnement, le lien social, le soutien culturel"


Gilles Lecoindre, un industriel agroalimentaire rappelle

Le rôle des industries agroalimentaires pour le bien consommé, qui se doivent d'être un exemple, un modèle insulaire. Il faut penser l'agroalimentaire autrement.

Laure Virapin de l'agence rurale aborde aussi la question de l'autonomie alimentaire.
Et Viviane Damiens, médecin responsable du groupe de réflexion sur l'obésité et le surpoids, quant à elle intervient sur l'importance de ne plus diaboliser l'alimentation, de conscientiser plutôt

Le manger c'est sacré. Il faut réapprendre à instaurer du lien, la restauration culturelle est une réalité à conserver.


Autant de thématiques que les 16 projets choisis par le Copil auront la charge de développer ou résoudre.
Cet institut aura pour mission de porter ces projets, trouver des fonds, accompagner les auteurs auprès des institutions, des politiques, créer du lien, éviter les doublons, etc


Quels sont ces projets ?


• « Construisons le rayonnement de l’alimentation calédonienne » Améliorer la connaissance des produits locaux
• « LOG’AVORE » Optimiser l’accès des produits locaux de qualité aux marchés
• « Balance ton potager » Former des futurs citoyens responsables : potager dans toutes les institutions scolaires (maternelleàlycée)
• « L’alimentation au cœur de l’identité calédonienne » Créer une identité alimentaire calédonienne • « Un produit, un homme, une culture » Valoriser le producteur (homme/territoire/culture)
• « Du champ à l’assiette en pratique à l’école » Education de la petite enfance à l’adolescence sur les produits agricoles /alimentaires/ locaux
• « Une perception positive des produits locaux (feuilles, graines, racines, fruits) » Mieux connaitre les produits locaux et vivriers
• « Caledo’pousse » Valoriser les nouveaux produits de terroirs • « Be fruity, be happy » Objectif : que 80% de la population intègre des fruits et légumes bruts transformés dans leur alimentation quotidienne
• « C’est qui le patron calédonien ? » Que les consommateurs deviennent les décisionnaires de demain !
• « Calédonian touch » Valoriser des circuits courts et de la production locale (saine) en limitant la production de déchets • « Evolution du business model industriel calédonien » Création d’un business model calédonien
• « Prévention santé et environnement des consom’ « acteurs » de demain » Former des consom’acteurs avertis : environnement/santé/ nutrition
• « Retour vers le futur » Adopter collectivement une vision de l’alimentation pour 2029
• « Investissons l’alimentation » Mettre en place une politique d’éducation à l’alimentation
• « 1500 fermes permacoles en NC horizon 2029 » Développer les micro fermes permacoles

Les Calédoniens sont donc invités à venir le 26 septembre à 14h au REX pour s'inscrire en tant que membre et aider à la création de d'Ija Bwéti.

Le site : https://ijabweti.nc/

Anne-Gaëlle Cabanas de l'association Végé à table fait partie du Copil et nous en dit un peu plus sur Ija Bwétï.
 
Interview d'Anne-Gaëlle Cabanas de l'association Végé à table

 

Sur le même thème

  • Alimentation

    Les journées calédoniennes de l'alimentation

    Des professionnels de santé aux cuisiniers, les conséquences de l'alimentation devraient être l'affaire de tous. Améliorer la qualité nutritionnelle et promouvoir le repas comme un véritable soin, c'est donc l'objectif de ces journées calédoniennes de l'alimentation organisées à Nouméa.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play