Présidentielle 2022 : importante abstention dans les trois provinces du territoire

élections
Scène de vote au bureau N°1 de Koumac lors du premier tour de la présidentielle, dimanche 10 avril 2022. ©Brigitte Whaap / Nc la 1ere
Lors de ce premier tour de l’élection présidentielle, en Calédonie, les habitants de la province Sud se sont plus mobilisés que les autres. Une participation qui s’élève à 42,2%. En revanche, comme en 2017, l’électorat indépendantiste, majoritaire en province Nord et Îles, n’a pas été passionné par cette présidentielle.

Si Emmanuel Macron est largement en tête dans la province loyaliste, Jean-Luc Mélenchon est en tête dans les îles Loyauté, et dans pratiquement toutes les communes de la province Nord. Concernant les votants, la province Sud arrive en tête en nombre de votants, suivis de la province Nord et des Îles. Mais globalement, les chiffres ne sont pas très élevés. 

Province Sud : moins bien qu’en 2017

Ce n’est une surprise pour personne, sur les trois provinces, c’est dans le Sud qu’on a le mieux voté, pour ce premier tour de l’élection présidentielle 2022. Mais les chiffres pourraient être plus élevés puisqu’on reste sous la barre des 50% : 42,2 % de participation… Dumbéa et Nouméa sont les deux villes où les votants ont été les plus nombreux par rapport au nombre d’inscrits, avec respectivement 42,61% et 45,63% de votants. Et c'est sans compter Farino, qui elle, a le plus haut taux de participation du territoire avec 61,32% de votants. Comme à chaque élection, la commune se mobilise en force. 

Province sud premier tour élection présidentielle 2022
Emmanuel Macron s'impose largement en tête des voix en province Sud, avec 41,96% des voix. Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, suivent avec respectivement 19,44% et 10,76% ©NC la 1ère

Côté candidat, dans le Sud, c’est Emmanuel Macron qui arrive en tête des voix, avec 41,96%. Il fait mieux qu’au premier tour de 2017, où il avait obtenu seulement 12,76% et où François Fillon, était arrivé premier. Jean-Luc Mélenchon lui a progressé par rapport à 2017, il passe de 8,86% des voix à 10,76% en 2022. 

Quant à Marine Le Pen, elle recule de 10 points en Province Sud. 

Province des îles Loyauté : chute massive de la participation

Les chiffres publiés hier, par le Haut-Commissariat pointent une participation de 16.18% dans le Nord et de 6.92% dans les Iles. Soit respectivement 15 et 5 points de moins qu’il y a 5 ans. Dans les îles, à Lifou, on recense 9,60% de votants, Maré 4,93% de votants et Ouvéa, 3,38% de votants… les taux d’abstention dépassent ainsi les 90% pour chacune des trois communes. Plus de 20 000 électeurs ont donc boudé les urnes, c’était un peu plus de 18 000 en 2017. En clair, l'électorat des îles Loyauté ne s'est pas senti très concerné par cette élection présidentielle.

Province des îles premier tour élection présidentielle 2022
Dans les Loyauté, la participation a été très faible : 6,92% seulement et c'est le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon qui est largement en tête des suffrages. ©NC la 1ère

Et côté candidat, Jean-Luc Mélenchon est en tête, avec 57,25% des voix en sa faveur. Des résultats logiques au vu des consignes de vote tardives ou inexistantes des partis indépendantistes. Seul le Palika avait appelé à participer à ce premier tour en votant pour un candidat de gauche. Emmanuel Macron lui arrive en seconde position avec 18,59%. 

Province Nord : Macron en tête, le taux de participation en chute libre 

Province Nord élection présidentielle 2022
En Province Nord, où les communes sont majoritairement indépendantistes, Emmanuel Macron est arrivé en tête des voix; Jean-Luc Mélenchon, n'est pas loin derrière. ©NC la 1ère

Mélenchon, le candidat de la France insoumise, est arrivé en tête dans la plus grande partie des communes, exceptées à Ouégoa, Kaala-Gomen, Koumac, Koné et Poya, où c’est Emmanuel Macron qui est majoritaire.

Dans le nord, le président sortant est au coude à coude avec Jean-Luc Mélenchon. Le premier obtient 32,01% des voix, le deuxième 31,73%. Macron est donc en tête.

L’abstention en province Nord est là aussi importante : plus de 33 000 électeurs ne se sont pas rendus aux urnes. En 2017, le taux de participation s'élevait à 31% ; cinq ans plus tard, il est de 16,18%... soit une chute de 15 points.