publicité

Primaire de la Droite et du Centre en Nouvelle-Calédonie : Mode d'emploi

La primaire de la droite et du centre se déroulera les 20 et 27 novembre de 8 heures à 19 heures. 

Les 7 candidats à la primaire de la Droite et du Centre © France info:
© France info: Les 7 candidats à la primaire de la Droite et du Centre
  • Par Yvan Avril
  • Publié le
48 bureaux de vote sont répartis sur le territoire.
Attention, il n'y a pas de bureau prévu pour les Loyauté. Les habitants des îles qui souhaitent voter devront se rendre à la mairie de Nouméa.  

Deux numéros sont mis à disposition du public : 28 26 20 et 86 09 65 
un site est également dédié ouvrir ici

Cette primaire se déroule sur deux tours. Il s'agit d'élire le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle.

Peuvent voter tous les électeurs inscrit sur la liste électorale générale au 31 décembre 2015. Il n'est pas demandé d'être adhérent d'un parti politique.

Après avoir acquitté une participation de 200 CFP pour les frais d'organisation, il faudra signer une charte spécifiant : " Je partage les valeurs républicaines de la droite et du centre et je m'engage pour l'alternance afin de réussir le redressement de la France ".

Sur le même thème

  • politique

    Les loyalistes unissent leurs forces

    Les non-indépendantistes souhaitent se réunir en vue du référendum du 6 septembre 2020. Un appel à l’unité pour préparer la deuxième consultation référendaire avec un projet de société et une stratégie commune. 

  • politique

    Les jeunes indépendantistes réunis à Ponérihouen

    Le Conseil national des jeunes du Palika avait invité ce samedi à la tribu de Tchamba des jeunes issus des partis indépendantistes à échanger sur la consultation de 2020.  Des jeunes qui participent activement aux réflexions sur l’avenir du pays en étant source de propositions.

  • politique

    Mines et référendum au menu du congrès du FLNKS

    Le FLNKS tenait ce samedi son 38ème congrès à Dumbéa. L’occasion pour les quatre composantes de se retrouver et de faire le point sur les échéances à venir. Mais aussi sur l’actualité. Daniel Goa dans son discours a parlé de « dérive du comportement des opérateurs miniers ».