Primaire de la gauche : la Nouvelle-Calédonie avait choisi Valls

Benoît Hamon est donc le grand vainqueur de la primaire à gauche. Il l'emporte haut la main contre son concurrent Manuel Valls avec plus de 58 % des suffrages au plan national.
En Nouvelle-Calédonie, c'est au contraire l'ancien premier ministre qui est arrivé en tête du scrutin.
Manuel Valls a recueilli ici 85 % des suffrages contre 15 à Benoît Hamon.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live