publicité

Les prix de l'alcool et du tabac augmentent

Le Congrès de la Nouvelle-Calédonie a adopté ce vendredi à la quasi-unanimité un plan de lutte contre la consommation excessive d'alcool. Les prix de vente aux consommateurs vont augmenter de 20 à 25% selon les alcools. Autre mesure adoptée, l'augmentation du prix du tabac. 

© NC1ère
© NC1ère
  • Jeanette Peteisi, Sheïma Riahi
  • Publié le
Ce 29 décembre, les élus de l’UNI-Palika, l’UC-FLNKS et Nationalistes et la plateforme (Calédonie Ensemble, Rassemblement Les Républicains, le MPC), ont voté un plan en 30 points de lutte contre l’alcoolisme. En Nouvelle-Calédonie, on relève une augmentation de 23% de la consommation d’alcool par habitant de plus de 15 ans, alors qu’en Métropole la consommation s’inscrit dans une tendance lourde à la baisse. La consommation excessive d’alcool est mise en cause dans 91% des accidents mortels de la route, dans 75% des agressions sexuelles et dans 50% des cambriolages commis par des mineurs. 

Les élus prennent le problème à bras le corps

Les élus ont notamment adopté le texte de loi sur l’augmentation des taxes sur l’alcool. Cette hausse des taxes devrait rapporter environ 4,5 milliards de francs qui permettront à l’agence sanitaire et sociale d’intervenir en soutien du financement de la protection sociale et de la santé, mais également en soutien du financement du plan territorial de sécurité et de prévention de la délinquance. Cette loi devrait prendre effet dès sa publication, peut-être même avant le 1er janvier 2018.

Pour Philippe Michel, porte-parole de l’Intergroupe, cette loi est nécessaire dans l’intérêt de la société calédonienne
«Il était temps de prendre des mesures contre l’alcool » souligne Roch Wamytan, président du groupe UC -FLNKS et Nationalistes.
Le groupe UNI-Palika approuve le texte et propose la création d‘une commission.
Seul le groupe « Les Républicains Calédoniens » conteste ce plan de lutte. Les élus ont voté contre le texte.

20% à 25% d’augmentation

Qu’elles soient importées ou de fabrication locale, les boissons alcooliques seront désormais plus fortement taxées. Les prix de vente au consommateur vont augmenter de 20% à 25%, parfois plus selon les produits. Le prix minimum d’une bouteille d’alcool fort s’élèvera par exemple aux alentours de 2000 francs et devrait selon les élus du Congrès « contribuer efficacement aux phénomènes de consommation excessive, notamment auprès des jeunes ».

Le prix du tabac augmente

Après trois années de stabilité, le prix du tabac va également augmenter. Le prix du paquet de cigarettes, le plus vendu, passe ainsi de 1 615 francs contre 1 340 francs, soit une hausse d’un peu plus de 20 %. Le prix du tabac à rouler, le plus vendu, va désormais coûter 1 830 francs contre 1 305 soit une hausse de 40 %.
© NC1ERE
© NC1ERE
Cette hausse devrait rapporter environ 1,1 milliard de francs à l’agence sanitaire et sociale et 600 millions de francs au budget de la Nouvelle-Calédonie. La dernière hausse significative des prix du tabac remontait à janvier 2015, date à laquelle le paquet de cigarettes avait augmenté d’environ 30%.

Sur le même thème

  • santé

    Ruamm: le gouvernement débloque 700 millions

    Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie effectuera une avance de trésorerie à la Cafat, à hauteur de 700 millions CFP, pour pallier de façon ponctuelle le déficit du Régime unifié d’assurance-maladie maternité. Le Ruamm qui se trouve dans une situation critique.

  • santé

    L'Ordre des médecins réagit après l'agression d'un docteur en exercice

    L'Ordre des médecins de Nouvelle-Calédonie apporte son soutien au docteur de SOS Médecins volontairement percuté en traversant Saint-Louis et se dit «prêt à s'engager avec la population pour que le droit et la possibilité de réalisation des soins soient garantis». 

  • santé

    Les libéraux de santé en ont assez de trinquer

    Marre d'être régulièrement une variable d'ajustement, et de subir au premier plan le déficit du Ruamm: voilà le message que quelques professionnels libéraux de santé exerçant en Nouvelle-Calédonie ont cherché à faire passer, devant la Cafat ou le Congrès. 

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play