Des produits du Vanuatu vendus à bord des bateaux de croisière

monde
Vanuatu : hôtel de Tanna
Un hôtel sur l'île de Tanna ©ABC - GTI
De nombreuses îles du Pacifique ont du mal à attirer les touristes à cause de leur isolement. Pour aider les entreprises du Vanuatu, la Société financière internationale de la banque mondiale s’est associée à un croisiériste pour vendre des articles locaux à bord des bateaux.
Malgré des plages désertes et des étés sans fin, pas facile pour les touristes d’atteindre les Îles du Vanuatu. Et depuis le passage du cyclone Pam en 2015, l’économie de l’archipel repose essentiellement sur le tourisme.  Alors pour aider les entreprises locales, la Société financière internationale de la banque mondiale s’est associée au croisiériste « P&O Cruises » et son détaillant, qui a des boutiques à bord, afin qu’il propose des marchandises du Vanuatu.

 

En 2017, cinq navires devraient faire partie du projet.

A bord, entre 1500 et 2000 passagers, en majorité australiens, qui peuvent désormais acheter :
  • du café,
  • du chocolat,
  • de l’artisanat local,
  • des produits cosmétiques
  • et des épices, tous issus des entreprises du Vanuatu.
Cette initiative permet de répondre aux demandes des touristes qui ne savent pas où trouver des produits typiques mais aussi qui veulent être certains que ce qu’ils achètent a bien été fabriqué localement et que leurs achats passeront bien les contrôles des douanes.

Un bénéfice plutôt mitigé pour le Vanuatu
Dans une interview pour le Vanuatu Nightly News, le ministre du tourisme, Joe Natuman a affirmé que les bénéfices pour l’économie du pays n’étaient pas si intéressants étant donné que les touristes qui se rendent sur les îles auront déjà acheté les produits à bord des bateaux.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live