publicité

Les professionnels de santé au Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Une délégation de la future clinique Ile Nou Magnin est actuellement reçue par le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.

  • Karine Arroyo - KB
  • Publié le , mis à jour le
Il faut dire que la mobilisation des médecins, infirmiers, aides-soignants, avait commencé dès 11h30.

Parallèlement, les kinésithérapeutes s’engagent aussi dans le mouvement de grève.
Les revendications ne sont pas identiques, mais le dénominateur commun à ces professions est le projet du Gouvernement à baisser leurs tarifs.
De nombreux professionnels avaient déjà accepté de geler leur rétribution, comme les kinés par exemple, dont les tarifs sont gelés depuis 10 ans.
Le Dr Alain TARDIVON porte parole de l’ile Nou Magnin donne les premières pistes qui se dessinent pour les cliniques privées

Un exemple parlant : les déplacements des professionnels pour aller au chevet de leurs patients.
Actuellement ils ont un forfait de 500 francs, le gouvernement veut passer à 200 francs.
Il ne reste plus que les chirurgiens dentistes, qui ne se sont toujours pas prononcés alors que leur profession sera autant impactée que leurs confrères.
C’est en tous les cas une crise sanitaire sans précédent en Nouvelle-Calédonie, et le Médipôle est actuellement le seul établissement à absorber tous les patients. Il est déjà saturé avec une cinquantaine de malades en attente de voir un soignant…malgré le renfort d’un médecin généraliste.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play