nouvelle calédonie
info locale

Une convention protestante tournée vers l'avenir

religion lifou
Capture convention Wedrumel (15 avril 2017)
Des milliers de protestants des îles ont rallié Wedrumel ce week-end. ©NC 1ère / Philippe Kuntzmann
Plusieurs miliers de protestants ont mis à profit le long week-end de Pâques pour se retrouver en convention à Lifou. Et réfléchir sereinement aux échéances politiques de la Nouvelle-Calédonie. 
Trois jours de prière, de recueillement... et de politique. En ce long week-end pascal, Wedrumel recevait la convention protestante de Pâques. La tribu de Lifou, dans le district de Gaïca, a donc accueilli des milliers de croyants, de toute l'île mais aussi de Tiga, Maré et Ouvéa.


Le thème : fraternité et vivre-ensemble

Le thème de ce grand rassemblement annuel est à la fois d'actualité et d'avenir : la fraternité et le vivre-ensemble. Car la convention représente un espace où la spiritualité éclaire la réflexion. Paul Hnailolo est le président du keresiano de Lifou et de Tiga, branche locale de l'EPKNC. L'Eglise protestante de Kanaky - Nouvelle-Calédonie, engagée depuis plus de cinquante ans dans le combat pour l'émancipation kanak.

« Un défi à préparer »

Elle s'est clairement positionnée en faveur de l'indépendance. Mais la convention laisse chaque Chrétien face à sa conscience. « On a vécu des événements douloureux et on ne veut pas qu'ils se renouvellent, pose Paul Hnailolo. Le référendum n'est pas un mal, c'est un bien, c'est un choix pour construire ce pays nouveau. Mais c'est mieux de le préparer, de préparer notre jeunesse, également, à ce défi. »
Le reportage de Philippe Kuntzmann diffué au journal télévisé du dimanche 16 avril 2017 ©nouvellecaledonie

 

Publicité