nouvelle calédonie
info locale

Cyclone Donna : de lourds dégâts à Lifou

cyclones lifou
Cyclone Donna dégâts Lifou
Le faré de Luécila n'a pas résisté. ©Antoine Macri
C’est la commune de Lifou qui a semble-t il le plus souffert du passage du cyclone Donna. Les images envoyées par les internautes montrent l’ampleur du phénomène et les dégâts constatés ce mercredi matin. 
Au moins 50 habitations détruites, un réseau routier endommagé, des coupures de courant et de téléphone, le bilan est lourd à Lifou, la commune la plus touchée par les effets du cyclone Donna. Mais fort heureusement, on ne dénombre aucune victime ni blessé. 
A 14 h ce mercredi, la cellule de crise de Lifou indiquait que le réseau routier de l’ile était désormais rétabli à 90 %.
Le réseau d’eau lui, est opérationnel mais la commune procèdera à un contrôle de la potabilité dans les 24 h. En attendant, la population est invitée à faire bouillir l’eau. 
Le courant électrique devrait être pleinement rétabli au plus tard samedi. Ce matin, environ 1000 foyers étaient encore privés de courant, principalement sur le littoral sud de l’ile, un poteau haute tension ayant été touché par une toiture métallique. EEC estime pouvoir réalimenter la majeure partie des foyers en début de soirée. A 15 h 30, seuls 150 abonnés sont privés d'électricité. 
Cyclone Donna dégâts Lifou
Les poteaux électriques ont souffert. ©Kyatz Zavyaaygylan

 

.
Pour toutes ces raisons, la cellule de crise qui regroupe la commune, les services de l’Etat et de la Province a décidé que les établissements scolaires de Lifou n’ouvriront pas leurs portes avant lundi 15 mai.
Robert Xowie, le maire de Lifou, s’en expliquait ce midi sur NC1ere la radio

Cyclone Donna Lifou itw Xowie

 

Selon le communiqué de la sécurité civile à 11 h 30, à Lifou, 91 personnes ont été accueillies dans les centres d’hébergement mis en  place sur l’ile.
Le réseau OPT est aussi impacté : 65 abonnés sont privés de téléphone fixe, 10 relais mobiles sont signalés en défaut.

Beaucoup de vent

Regardez ces vidéos qui montrent la puissance des rafales qui ont touché l’ile hier.
Vidéo tournée par Antoine Macri
Vidéo tournée par Benj Mariani

 

Les photos des internautes des dégâts

Le faré de Luécila qui a l'habitude d'accueillir les croisiéristes et touristes, ainsi qu'une partie de la toiture du temple de la tribu n'ont pas résisté à la force des vents.
Le faré de Luécila
5
©Kyatz Zavyaaygylan
Le temple de Luécila
©Kyatz Zavyaaygylan
Le faré de Luécila
©Kyatz Zavyaaygylan
Le faré de Luécila
©Antoine Macri
Le faré de Luécila
©Kyatz Zavyaaygylan

 

Tribu de Qanono
11
©Jeajë Hnplë
Tribu de Qanono
©Jeajë Hnplë
dégâts à Luécila et Hnapalu
©Kyatz Zavyaaygylan
Les tribus de Luécila -Hnapalu
©Kyatz Zavyaaygylan
Les tribus de Luécila -Hnapalu
©Kyatz Zavyaaygylan
Wé
©Antoine Macri
Les tribus de Luécila -Hnapalu
©Kyatz Zavyaaygylan
Tribu de Chépénéhé
©Bernadette Kacoco
tribu de chépénéhé
©Bernadette Kacoco
Tribu de Chépénéhé
©Bernadette Kacoco
Tribu de Chépénéhé
©Bernadette Kacoco

 

Tribu de Qanono
11
©Jeajë Hnplë
Les tribus de Luécila -Hnapalu
©Kyatz Zavyaaygylan
Wé
©Antoine Macri
Wé
©Antoine Macri
Wé
©Antoine Macri
Wé
©Antoine Macri
Wé
©Antoine Macri
Pendant le passage de Donna à Wé
Pendant le passage de Donna à Wé. ©Antoine Macri
Wé
©Antoine Macri
Tribu de Chépénéhé
©Bernadette Kacoco
Wé
©Antoine Macri

 

Impossible de terminer cet article sans les photos postées sur Facebook du ciel rose ce mardi soir à Maré. Ou quand la nature offre sa beauté en même temps que sa furie :

 

 
Publicité