L'eau : une ressource à préserver facturée progressivement

consommation lifou
Mairie de Lifou
©la1ere
La commune gère 48 stations de pompage et des centaines de kilomètres de réseau d'adduction pour alimenter 3700 foyers de l'île. Pour lutter contre  le gaspillage, assurer le transport et la qualité de cette ressource, la facturation de l'eau s'est faite progressivement à Lifou.
Dans un rapport d'observation de la cour des comptes datant de 2011, la cour notait que l'absence de facturation avait une double conséquence:
  • elle pénalise les finances de la commune qui se prive de recettes conséquentes,
  • elle empêche une autorégulation de la consommation de l’eau par les usagers, ce qui est source de gaspillage. 
Lifou : service de facturation de l'eau
©la1ere

A Lifou, la facturation de l'eau s'est faite progressivement pour habituer la population. Le conseil municipal a procédé à une facturation fictive en 2012 qui s'est réalisée en 2013, avec un service municipal de l’eau devenu opérationnel.
En 2014, ISEE recensait 9 275 habitans sur l'île de Lifou. 50% de cette population s'acquitteraient de ses factures.

Reportage Philippe Kuntzmann
©nouvellecaledonie