publicité

Sortie de route mortelle à Wé

Un jeune habitant de Lifou a perdu la vie ce dimanche matin, à Wé, après avoir violemment percuté un mur d'enceinte de la mairie.

L'accident s'est produit à hauteur des travaux d'extension de la mairie de Lifou. © W.M.
© W.M. L'accident s'est produit à hauteur des travaux d'extension de la mairie de Lifou.
  • Charlotte Mestre et Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le
Ce premier dimanche de janvier a été endeuillé par un accident mortel de la route, le deuxième de l’année qui commence. Il est survenu à Lifou vers 5 heures ce matin. Un habitant de Luecilla-Hnapalu âgé de 28 ans a perdu le contrôle de sa voiture, qui s'est encastrée dans un mur d’enceinte de la mairie, à Wé. Le malheureux, éjecté, n'a pas survécu.

Deuxième drame de la route 

On a encore peu de certitudes quant aux circonstances du drame. Il semble que le jeune père de famille revenait d'une fête. S'est-il endormi? L'enquête ouverte par la gendarmerie devrait le dire, et préciser également s'il portait ou pas sa ceinture. Le véhicule aurait effectué plusieurs tonneaux avant de terminer sa course contre la barrière en xatcha, c'est-à-dire en pierres de Lifou. 
Lundi 1er janvier en fin d'après-midi, c’est un homme de 26 ans qui trouvait la mort, à Pouébo, après avoir perdu le contrôle de son véhicule.

Sur le même thème

  • faits divers

    Deux blessés par des tirs de plombs à Kaala-Gomen

    Un homme a été interpellé ce mardi à Kaala-Gomen. Il a blessé par tirs de plombs deux personnes ce matin. Des violences qui interviennent dans le cadre d’un conflit entre familles.

  • faits divers

    Chronique d’une nuit agitée à Nouméa

    L’expression «faits divers» prenait tout son sens, la nuit dernière, à Nouméa. Jets de pierre, intrusion dans des établissements scolaires, vol d’alcool ou voitures brûlées, les forces de l’ordre ont été confrontées à une large palette des délits les plus récurrents.
     

  • faits divers

    Fin de cavale pour l'évadé Samuel Moekia

    Samuel Moekia a été interpellé ce vendredi, à la tribu de Saint-Louis par l’antenne du RAID de Nouméa, l’unité d’élite de la Police nationale. L’intéressé était en état d’évasion depuis près de trois ans. Il a été placé en garde à vue avant son placement en détention.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play