Les Loyauté reçoivent des aides, Lifou continue de se relever

cyclones province des îles
Capture intervention OPT Inagoj Lifou 16 mai 2017
Intervention de l'OPT le mardi 16 mai à la tribu d'Inagoj, dans le district de Lössi, à Lifou. ©NC 1ère / Sylvie Hmeun
La Nouvelle-Calédonie a débloqué des aides exceptionnelles pour les Loyauté blessées par le cyclone Donna : cinq millions à Ouvéa, cinq à Maré et en tout dix pour la commune de Lifou ainsi que les établissements de la Ddec et de l'Asee sur cette île où tous les dégâts ne sont pas encore réparés. 
Cinq millions pour la commune d'Ouvéa, cinq autres pour celle de Lifou, encore cinq pour la municipalité de Maré. Le gouvernement réuni ce mardi 16 mai en assemblée collégiale a décidé d'attribuer une subvention exceptionnelle à chacune des îles meurtries par le passage du cyclone Donna, la semaine dernière. En plus des collectivités, la Ddec, Direction diocésaine de l'enseignement catholique, et l'Asee, Alliance scolaire de l'église évangélique, recevront toutes deux 2,5 millions de la Nouvelle-Calédonie «pour réhabiliter les établissements scolaires fortement touchés à Lifou».

Collecte samedi à Nouméa

Jeudi, la ville de Nouméa avait également alloué à Lifou une subvention exceptionnelle, se montant à un million. En-dehors des institutions, un appel à l'entraide est adressé à toute la population calédonienne. Le cyclone a endommagé environ 170 habitations sur la plus grande des Loyauté. Le comité Solidarité Drehu annonce une collecte de fonds destinés à ces sinistrés le samedi 20 mai, de 8 heures à 17 heures, au kiosque à musique de Nouméa. Il est prévu un point d'information avec la mairie de l'île, qui sera représentée, puis une animation avec des chorales. 


Des techniciens de l'OPT en renfort

Pendant ce temps, à Lifou, le retour à la normale se poursuit, peu à peu. Lundi 15 mai en fin de journée, il restait toujours 70 foyers privés de téléphone fixe et d'Internet sur les 96 dérangés juste après le passage de Donna. Si les réparations prennent du temps, précise-t-on à l'OPT, c'est essentiellement parce que 23 poteaux téléphoniques ont été cassés. Une semaine après le cyclone, il en reste 18 à remettre en fonctionnement et cela prendra encore quelques jours. Face à cette tâche, les sept techniciens OPT de Lifou ont de l'aide. Six renforts sont arrivés des centres de Bourail, La Foa, Maré et Nouméa. 

Capture école abimée par cyclone Donna Lifou (15 mai 2017)
Les établissements scolaires de Lifou ont beaucoup souffert du cyclone Donna. ©NC 1ère

Une rentrée spéciale

La priorité de raccordement avait été donnée à des points stratégiques comme les dispensaires, ou les établissements scolaires, pour que les quelque 2000 élèves effectuent leur rentrée lundi. Seul le collège de Hnaizianu, à Xépénéhé, a accordé encore un répit supplémentaire aux enfants et adolescents. Ils n'ont repris que ce mardi, le temps de remettre le courant et de sécher les ordinateurs de la salle informatique...
Une rentrée particulière à retrouver dans le reportage de Brigitte Whaap et de Sylvie Hmeun, diffusé au journal télévisé du 15 mai.

©nouvellecaledonie