nouvelle calédonie
info locale

Le «collectif de Gossanah» ne veut pas d’Emmanuel Macron à Ouvéa le 5 mai

ouvéa
Alors que la visite d’Emmanuel Macron en Calédonie se précise, un communiqué signé du «collectif de Gossanah» a été diffusé aujourd'hui, pour «protester fermement» contre le déplacement pressenti du président de la République à Ouvéa, le 5 mai. Soit trente ans jour pour jour après l’assaut sur la grotte de Gossanah où étaient retenus 24 otages, suite à l'attaque de la brigade deux semaines plus tôt et à la mort de quatre gendarmes.

«Indésirable»

Selon ces habitants, le chef de l'Etat serait «indésirable» «sur la tombe des 19 martyrs» indépendantistes tués dans l'assaut ainsi que deux militaires. Loin d'y voir un geste fort, «nous considérons que cette visite présidentielle est une vraie provocation de sa part à l’encontre des familles et à la population de Iaai en général.»
Ecoutez l'explication de Maki Wea, membre du collectif interrogé par Malia Noukouan.


Publicité