nouvelle calédonie
info locale

Réouverture du Paradis d'Ouvéa : ce qui a changé

tourisme ouvéa
Paradis d'Ouvéa
©Malia Noukouan / La 1ère
Le Paradis d’Ouvéa rouvre partiellement ses portes aujourd’hui. Un coup de neuf après deux mois de travaux. Davantage de services, une nouvelle carte et un nouvel état d’esprit sont désormais proposés dans cet l’hôtel 4 étoiles.  
Le Paradis d’Ouvéa fait rêver. Plus d’un kilomètre de plage privée, des bungalows de luxe, un cadre magnifique, une vue imprenable face à la mer... Mais la qualité d’accueil et des prestations est toute aussi importante. Les derniers travaux dataient de 2012, il était devenu donc nécessaire de redonner un coup de neuf à l’établissement. Parmi les nouveautés, une bagagerie, l’extension de la wifi dans les bungalows, un assainissement adapté, un mobilier neuf…Une étape obligée pour répondre aux exigences de la clientèle et rendre cet établissement digne de ses quatre étoiles, comme l’explique le nouveau directeur de l’hôtel Renée Pierre Desrues, en poste depuis deux mois. "Il était devenu vital de se mettre au goût du jour avec par exemple l'installation du wifi dans les chambres qui ne possédaient ni télévision, ni radio ni connexion internet. On a fait des travaux d'assainissement, on a changé le mobilier, on a installé de nouveaux accessoires... on a donné un coup de neuf !"

Paradis d'Ouvéa
©La 1ère

Le personnel vient de suivre une formation 


Ces travaux permettent aussi de sauver une quarantaine d’emplois. Et qui dit hôtel quatre étoiles dit aussi service de qualité. Pour cela, le personnel a suivi une formation, « un électrochoc » explique le directeur. Son objectif : changer complètement l’état d’esprit du personnel, parfois critiqué sur les réseaux sociaux. « L’idée c’est qu’ils se réapproprient leur outil de travail ». La formation a permis à la fois d’améliorer la qualité d’accueil, la qualité des services, renforcer la communication entre les personnes. Une formation qui a également permis de révéler des talents, elle a aussi favorisé la mobilité dans l’établissement. "Ca a été surtout une formation de savoir-être. Il a fallu également fleur faire prendre conscience de leurs manques et de l'importance de savoir travailler ensemble. Il n'y avait aucune communication entre les services de l'hôtel! Nous avons aussi refait la carte. Bref, j'ai l'impression que c'est mieux, qu'on se connait davantage, qu'il y a eu une véritable appropriation de cet outil. Il fallait vraiment ces trois semaines de formation pour faire une cassure et replacer les gens dans une optique de motivation." 

Paradis d'Ouvéa
©La 1ère

Une nouvelle organisation et 3 nouveaux directeurs 


Avec un taux de remplissage inférieur à 40% en 2017 et des pertes financières importantes estimées à plusieurs dizaines de millions de francs cumulées ces cinq dernières années, il fallait redresser le cap. Renée Pierre Desrues a donc mis en place une nouvelle organisation en nommant trois nouveaux directeurs: un directeur de maintenance, de restauration et d’hébergement. Leurs missions : suppléer Renée Pierre Desrues, accompagner le personnel et les former. "On a mis en place cette structure pour avoir des intermédiaires. En effet, les directeurs précédents ne faisaient pas leur boulot car ils étaient débordés. Cela permettra également de faire du training et ainsi former les gens notamment aux techniques d'accueil." 

La réouverture de l’hôtel se fera partiellement. Les deux restaurants accueillent le public à partir de ce vendredi 27 avril et dès demain une partie des bungalows sera opérationnelle. Les 34 hébergements devraient ensuite rouvrir progressivement. La direction vise les 45% de remplissage cette année, 60% l’an prochain, « difficile, mais pas impossible », un challenge que le directeur Renée-pierre Desrues compte bien relever.
Publicité