Confinement : une aide de la province Îles dédiée aux entreprises des Loyauté

coronavirus province des îles
Une laverie de Lifou respecte les mesures sanitaire
Une laverie de Lifou pendant le troisième confinement calédonien. ©NC la 1ere
Objectif annoncé : la sauvegarde des emplois enracinés aux Loyauté. La province Îles maintient une aide économique exceptionnelle, mais uniquement pour le règlement des charges salariales avec les cotisations sociales, la rémunération du dirigeant déclaré et les cotisations au Ruamm. 

Il s’agit d’une aide aux entreprises avec la volonté affichée, par la province Îles, de maintenir les emplois sur son territoire, que ce soit ceux des indépendants ou ceux des salariés. Cette aide peut intervenir à plusieurs niveaux:

  • pour aider à la rémunération des employés maintenus à leur poste jusqu’à 50% du salaire.
  • pour le règlement des charges sociales, jusqu’à 50% là aussi, pour les salariés à temps complet.
  • pour la rémunération des dirigeants d’entreprise, jusqu’à 50% encore, sur la base de ce qui aura été déclaré à la Cafat ou à la direction des services fiscaux. 
  • pour la prise en charge de la moitié des cotisations sociales.

Par le biais de la Soparil

Tout ceci donnera lieu à des calculs, de la part des services provinciaux, sur la base du nombre de jours ouvrés durant la période de confinement. Donc les jours travaillés, hors week-end. Attention, les entreprises qui exercent des activités agricoles et de pêche sont écartées du dispositif. Le versement des aides est confié à la Soparil, la Société de participation des îles Loyauté.

Ce dispositif s’adresse aux entreprises qui n’ont pas pu travailler pendant la période de confinement. Pour celles qui ont continué à travailler, d'autres dispositifs ont été prévus pour leur venir en aide. 

Jean-Pierre Hnawia, directeur provincial du Développement économique

 

Voté vendredi dernier

L’annonce fait suite à l’assemblée provinciale qui a eu lieu vendredi 1er octobre. "A l’occasion de cette assemblée, les élus ont réactivé le dispositif mis en place depuis l’année dernière", explique Jean-Pierre Hnawia, directeur provincial du Développement économique. 

"Jusqu’à présent, on a aidé près de 700 entreprises sur les deux confinements. Cette fois-ci, on s’attend à environ 200 entreprises qui vont encore venir nous demander de l’aide", ajoute-t-il. Secteur le plus touché aux Loyauté, les structures touristiques, mais aussi le BTP, l'agriculture ou encore les services. 

Information et précisions au 05 00 90, ou par courrier à economie@loyalty.nc