nouvelle calédonie
info locale

La coupe Yeiwene 2020 dans sa dernière ligne droite

sportncla1ère province des îles
Mosaïque coupe Yeiwéné 2020 à Lifou
La coupe Yeiwéné 2020 côté Lifou. ©Coupe Yeiwéné
Aux Loyauté, janvier est placé sous le signe de la coupe Yeiwene. Après les phases qualificatives dans une demi-douzaine de sports, les finales ont lieu cette semaine, à Maré et Lifou. Une façon de faire se rencontrer des jeunes issus des trois provinces de Nouvelle-Calédonie, et même du Vanuatu.
L’événement jeunesse et sport qui porte le nom de Yeiwene Yeiwene recommence à animer les grandes vacances aux îles. Du 6 au 22 janvier, la vingt-neuvième coupe Yeiwene a passé ses équipes au crible des qualifications. A présent, l’heure est aux finales, à Maré mais aussi à Lifou, sur le terrain du foot, du futsal, du cricket, du volley, de la pétanque et du beach-volley
 
Qulifications de la 29e coupe Yeiwene, Lifou, janvier 2020
Phase qualificative sur le terrain de beach volley à Hnassé. ©Coupe Yeiwene
 

Au-delà du sport, des espaces d'échange

Le coup d’envoi a été donné ce lundi et les rencontres vont se poursuivre jusqu’à vendredi. Rencontres sportives, mais pas seulement. «Le sport, c’est un temps de confrontation», décrit Grégory Armien, directeur provincial de la Jeunesse, des sports et loisirs. «Mais on a des temps extra-sportifs, le matin, le midi et le soir, durant lesquels on essaie de créer des espaces d’échange entre tous les jeunes de notre pays.»
 
Coupe Yeiwene, 29e édition, participants d'Ouvéa, 27 janvier 2020
Une partie des participants venus d'Ouvéa. ©Coupe Yeiwene
 

Plus de 400 jeunes et encadrants

Cette semaine, les finales concernent plus de 400 personnes, jeunes participants ou encadrants, dont 120 à Drehu et environ 300 sur Nengone. Des délégations qui ne se limitent pas aux Loyaltiens. La province Nord est bien représentée, par des habitants de plusieurs communes tandis qu'il y a une petite délégation de la province Sud, en provenance de Thio.
 

A l'échelle du pays et même au-delà

«La coupe Yeiwene, c’est vraiment une vision vers l’avenir, sur l’unité, la cohésion des populations du pays, plaide le responsable de la DJSL. Et au-delà puisqu’il y a quatre ans, on avait accueilli une délégation de Wallis et Futuna. Cette année, on a l’honneur d’accueillir une délégation du Vanuatu
 
Coupe Yeiwene, 29e édition, qualif de foot à Hnassé, janvier 2020
Qualifications au football, stade de Hnassé. ©Coupe Yeiwene
 

Trois sports à Hnassé

Les matchs ne se jouent pas tous au même endroit. «Les premières données que l’on prend en compte, c’est la qualité des installations sportives, explique Grégory Armien. Sur Lifou, on a le beach-volley, la pétanque et le futsal, au complexe sportif de Hnassé, qui accueille un terrain de beach-volley aux normes fédérales tout neuf - il a été construit fin 2019 - et des terrains de pétanque, également tout neufs - ils ont été construits fin 2018.»
 

Trois sites à Maré

A Maré, la répartition géographique couvre un peu plus l'île. Le volley a lieu dans la halle communale à Cengeite, dans le Sud-Ouest. Le football est basé au complexe sportif de La Roche, dans le Nord. Le cricket est accueilli à la tribu de Tawainedr, plus à l'Est. 

Les explications de Grégory Armien, interrogé par Michel Voisin :

Finales de la coupe Yeiwene, Grégory Armien

 
Coupe Yeiwene, 29e édition, participants de Thio, 27 janvier 2020
©Coupe Yeiwene
Publicité