Le Betico reprend la mer pour ramener à Maré des habitants bloqués

coronavirus province des îles
Coronavirus, première rotation du Betico après un mois de confinement, vers Maré, 25 avril 2020
Le Betico 2 a quitté Nouméa samedi matin. ©Caroline Antic-Martin / NC la 1ere
A la demande du grand chef de Tadine, la province îles et la SudÎles ont organisé samedi matin une rotation du Betico 2 vers Maré. La première depuis plus d'un mois. 181 personnes ont pu embarquer, sous haute surveillance. 
Pas facile, de faire respecter les gestes barrières, mais c’était la condition sine qua non, de cette première rotation du Betico 2 vers Maré. A l’arrêt depuis le 20 mars, le ferry y rapatrie aujourd’hui 181 passagers et deux corps. Sa capacité a été réduite de moitié pour laisser vide un siège sur deux.
 
Coronavirus, première rotation du Betico après un mois d'arrêt, vers Maré, 25 avril 2020
Contrôle sanitaire avant d'embarquer, par la Dacas. ©Caroline Antic-Martin / NC la 1ere
 

Je suis venu pour un enterrement et puis après, le 19 [mars], on a été bloqués. Je suis très content de rentrer. Et je crois que pour revenir sur Nouméa, j'attendrai cinq ans, hein...
- Un passager

 
Coronavirus, première rotation du Betico après un mois d'arrêt, vers Maré, 25 avril 2020
Une fois de plus, pas évident de faire respecter la distanciation sociale requise. ©Caroline Antic-Martin / NC la 1ere
 

Protocole sanitaire

Un rapatriement sous haute surveillance au départ : parcours balisé, questionnaire, prise de température par les médecins de la Dacas, la direction provinciale de l’Action communautaire et de l’action sociale. Et puis suivi sanitaire, à l’arrivée, grâce à la fiche de renseignements remplie par chaque passager. Des Maréens auxquels il est demandé de rester chez eux une semaine.
Ecoutez ce microtrottoir :

Si Nengone de retour

 

C’est un formulaire de renseignements sur notre état avant de monter dans le Betico. Si on a été en contact avec un cas de Covid 19 dans les quatorze derniers jours, ou si on a de la toux. Je dis que c'est important de remplir, pour la sécurité des gens de Maré.
- Une passagère

 
Coronavirus, première rotation du Betico après un mois d'arrêt, vers Maré, 25 avril 2020
Le Betico à la moitié de sa capacité, pour respecter la distance entre les passagers. ©Caroline Antic-Martin / NC la 1ere
 

Les pertes de la SudÎles

Cette première rotation, financée par la province des îles Loyauté, représente un bol d’air pour la Sudiles. Pendant le confinement, qui a rimé avec Betico à l'arrêt, la compagnie a perdu soixante millions de francs. Soit 10 % de son chiffre d’affaires annuel. Si ce voyage test se passe bien, une rotation vers Lifou pourrait être organisée la semaine prochaine.

Un reportage de Caroline Antic-Martin et Gaël Detcheverry :
©nouvellecaledonie

  
Les Outre-mer en continu
Accéder au live