nouvelle calédonie
info locale

Pierre Gope joue sa "dernière scène" à Lifou

théâtre lifou
Pierre Gope Lifou
Une quarantaine de personnes ont assisté à la dernière représentation. ©Jeannette Peteisi / NC LA 1ERE
L’auteur calédonien de renom a de nouveau fait entendre son message à l'occasion des vingt ans de la bibliothèque Löhna à Lifou. Une pièce consacrée au statut des artistes sur le caillou.

 
Voici là le dernier spectacle du dramaturge Pierre Gope, qui a réuni une quarantaine de personnes autour du statut d’artiste en Nouvelle-Calédonie et ses difficultés. L’artiste s’adresse aux institutions, aux élus et aux coutumiers, concernant le refus du gouvernement de lui verser des subventions. Sa troupe n'étant pas considérée comme historique.
 

C’est juste une interpellation. Je crois qu’il y a un travail réel à faire au niveau du pays. Afin d'aider les artistes qui sont dans le besoin. Cela fait presque vingt ans que le gouvernement ne donne plus de subventions, même si les artistes ne sont pas historiques. Ceux qui débutent dans le travail artistique, il faut les aider. Il faut aider tout le monde. - Pierre Gope, artiste calédonien.

 
Pierre Gope Lifou 2
©Jeannette Peteisi / NC LA 1ERE

Dans les textes des acteurs, un langage plutôt cru sans jeux de mots. Les artistes vont mal et la culture avec. Pierre Gope a su le transmettre aux spectateurs.
 

Il parle plutôt à tous ceux qui nous dirigent, que l’unité doit être de mise. On est quand même bientôt en 2020 et on n’a que des grands mots à prononcer mais les actes ne suivent pas. Je pense que l’éveil des consciences est toujours le message d’actualité que tous les artistes donnent avec amour à partager. C’est à nous de le prendre en considération et de le vivre pleinement. 


Un spectacle qui révèle également un message politique pour, selon l’artiste, bousculer les consciences à l’horizon 2020. 

Le reportage radio de Jeanette Peteisi : 

Pierre Gope Lifou reportage audio



 
Publicité