Aider les sinistrés de Lucas à Lifou

solidarité lifou
Journée solidarité pour Lifou après la dépression Lucas, 27 février
Sur place, les habitants de Lifou ont pu trouver bureaux ou matelas. ©Clarisse Watue / NC la 1ere

Une journée de solidarité était organisée vendredi, à Lifou, pour les nombreux sinistrés de la dépression Lucas.

Début février, à Lifou, plus de 400 habitants voyaient leur maison dévastée par la dépression Lucas. Vendredi, la mairie de Lifou, son centre d’animation et d’information ainsi que des associations drehu ont fait vivre une journée solidarité en faveur de ces sinistrés.

Journée solidarité pour Lifou après la dépression Lucas, 27 février
©Clarisse Watue / NC la 1ere

 

«Reconstituer ce que nous avons»

Accessoires de maison, literie ou vêtements étaient proposés à prix bradés à la province des îles. Le pasteur Wamejo Seiko et sa famille ont tout perdu au passage du phénomène cyclonique. «On essaie petit à petit de reconstituer tout ce que nous avons», explique-t-il. «On a eu de la chance, le Secours catholique est là. Il y a du monde, mais on a réussi à saisir quelques matelas, quelques bols et des bureaux pour les enfants.»

Journée solidarité pour Lifou après la dépression Lucas, 27 février
©Clarisse Watue / NC la 1ere

 

Distribution de bons

En plus des maisons, Lucas a aussi dévasté des champs et des exploitations agricoles. On le constate sur ces stands de marché, moins achalandés que d’habitude. Cette semaine, la mairie a commencé à distribuer des bons pour l’achat de matériel, en vue de reconstruire des maisons. Plus de 330 foyers doivent être aidés. 

Voyez reportage de Clarisse Watue et Philippe Kuntzmann :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live