La SNSM de Lifou mobilisée, même en temps de crise

sécurité lifou
SNSM Lifou
©Clarisse Watue
Créée il y a plus de 10 ans, la SNSM de Lifou regroupe actuellement une dizaine de bénévoles actifs. Régulièrement, ils se retrouvent pour effectuer des exercices de sauvetage. Ce qui était le cas samedi, à la marina de Wé.

Ils viennent à votre secours quand vous êtes en situation de détresse dans nos eaux. Les sauveteurs en mer sont réunis au sein de la SNSM, la Société Nationale des Sauveteurs en Mer. La Nouvelle-Calédonie compte cinq stations au total, réparties sur l’ensemble du pays. L’une d’elles est basée à Lifou.

Ce samedi-là, il pleut et la mer est un peu agitée. A bord du semi-rigide de la SNSM de Lifou, les cinq sauveteurs écoutent les instructions du coordinateur des exercices. "Ce qui est important, c'est surtout comment on s'organise sur le bateau." L'exercice du jour consiste à récupérer un homme tombé à l'eau. 

Le partage d'expériences

Les entraînements de ce genre ont lieu une fois par mois. Il a permis à Karine, bénévole de l'association depuis trois ans, de relever ses points faibles. "Par rapport à mon poids, je vois que c'est très important de faire du sport." Richard Sio œuvre à la SNSM depuis trois ans également. "On n'est pas formateurs, mais c'est le partage des expériences qui compte. On se corrige les uns les autres, pour avoir des gestes qui deviennent des automatismes." 

SNSM Lifou
©Clarisse Watue

Livrer des médicaments en période Covid

La SNSM de Lifou, qui compte une dizaine de bénévoles actifs, peut aussi être sollicitée durant cette crise sanitaire. Une dérogation qui dure tout le long du confinement a été prise. Elle peut être amenée à livrer des médicaments ou des bonbonnes d'oxygène, par exemple sur l'île de Tiga ou d'Ouvéa.

Ses membres effectuent une à deux interventions tous les deux mois. 

Le reportage de Clarisse Watue : 

La SNSM à Lifou