Vers un label économique pour les Îles Loyauté

économie lifou
rencontres éco PIL
©Nicolas Fasquel / NC la 1ere
A Lifou se déroulent des rencontres économiques organisées par les Îles Loyauté. Une première pour cette province de Calédonie. L'événement répond aux priorités affichées par le président Jacques Lalié. Au programme : visites, rencontres et ateliers pour avancer vers un label « Made In Loyalty ». 
Les Îles Loyauté veulent se doter d’une feuille de route et d'un label pour le développement économique. Pendant trois jours, différents acteurs du monde économique sont ainsi réunis à Lifou pour plancher sur la stratégie à mettre en oeuvre et sur le développement du label “Made In Loyalty“. Un projet annoncé en juillet 2019 lors de sa déclaration de politique générale par le président Jacques Lalié qui veut également impulser un aménagement cohérent du territoire. 
 

La pêche

Le “Made In Loyalty“ passe notamment par les produits de la mer. Exemple avec l'unité de conditionnement qui leur est dédié. Elle est alimentée par une dizaine de pêcheurs de Lifou et tous recommandent un accompagnement plus suivi de la province des Îles. A l'image d'Alain Talabaza, porte-parole du syndicat des pêcheurs professionnels. 

« Pour l’instant, on a des structures qui sont performantes, une marina pour mettre nos bateaux, une unité de conditionnement qui nous permet de vendre notre poisson et d’être rémunérés rapidement, donc de ce côté-là, tout va bien, décrit le pêcheur. Mais on peut améliorer des choses. L’aide au carburant qui arrive plus tôt, le système de concentration de poissons pour qu’il n’y ait pas d’erreur avec les affaires maritimes et qu’il soit posé à temps et une amélioration de la subvention des pêcheurs. »
 

On pourrait améliorer l’environnement provincial, c’est-à-dire dans les délais.
- Alain Talabaza, porte-parole du syndicat des pêcheurs professionnels

 
rencontres éco PIL
©Nicolas Fasquel / NC la 1ere

 

Miser sur le BTP

La province des Îles veut également miser sur le BTP et capitaliser sur les nombreux chantiers qui sortent de terre avec la SECAL. Un autre grand chantier a d'ailleurs accueilli les participants à ces rencontres économiques, celui de l’hôtel de Wadra Bay.
 
rencontres éco PIL
Le chantier de l'hôtel Wadra Bay Resort à Lifou ©Nicolas Fasquel / NC la 1ere

Un exemple concret de partenariats qui ont déjà été signés entre la province des Îles et la CPME. Le président de la confédération, Yann Lucien, apprécie de pouvoir évaluer sur place la situation. “Aujourd’hui on découvre concrètement quelles sont déjà les choses qui existent et quel est tout le potentiel de ce qu’il reste à faire et à mettre en place. On est très fiers de participer à cet événement.“


Partenariats

La fédération des industries, elle aussi, est déjà un partenaire actif. 
 
rencontres éco PIL
©Nicolas Fasquel / NC la 1ere

“Ce matin on a visité la déchetterie par exemple, c’est un partenariat entre une entreprise de Nouméa et une entreprise des îles Loyauté avec un partenariat public-privé en plus, note Xavier Benoist, le président de la FINC. Et puis on voit aujourd’hui avec le projet de cet hôtel, des entreprises de Nouméa qui accompagnent des entrepreneurs basés aux Loyauté.“
 

On voudrait développer ces accompagnements entre entreprises de Nouméa et entreprises des Îles Loyauté. On voudrait démultiplier ces partenariats pour avoir des projets nouveaux.
- Xavier Benoist, président de la FINC


La FINC a d'ailleurs annoncé qu'elle allait signer avec la province des Îles, une convention sur le BTP, le textile et l’agroalimentaire. 
 

Feuille de route

Demain, des ateliers devraient permettre d’aller plus loin et d’établir une feuille de route pour mettre en oeuvre les trois objectifs de la province : valoriser les produits des Loyauté, créer des synergies entre les mondes coutumier et économique, et renforcer l’idée du développement sur terres coutumières. 

Un reportage de Dave Waheo-Hnasson et Nicolas Fasquel : 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live