Lifou : le site d’accueil des croisiéristes de Easo a été inauguré

tourisme lifou
Le site d'Easo à Lifou.
Le site d'Easo à Lifou. ©Haut-commissariat de Nouvelle-Calédonie
Le site touristique de Easo a été remis à neuf et inauguré ce vendredi. Il est fin prêt à accueillir les bateaux de croisière qui pourraient reprendre du service en août ou septembre.

Après plus de deux ans de crise sanitaire, les croisiéristes seront bientôt de retour sur le site Paul Clément Sihaze de Easo à Lifou. Avant la reprise de cette activité touristique, des travaux y ont été effectués pour près de 250 millions de francs CFP. La rénovation a été présentée ce vendredi à des représentants de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI), du gouvernement, du Congrès, de la mairie, du Sénat coutumier mais aussi des grands chefs.

«Un aménagement des bâtiments et de la cuisine a été fait. Il y a aussi un aménagement du bâtiment pour les guides à l’accueil, des locaux pour les bureaux, des blocs sanitaires et d’un espace pour le message et le tressage des cheveux », explique Josiane Kaemo, directrice du Wetretour (anciennement nommé Mejine Wetr) qui coordonne l’accueil des croisiéristes à Lifou.

Un manque à gagner de 60 millions

Les croisières devraient reprendre en août ou septembre prochain. Une respiration pour les 140 prestataires de services travaillant dans ce secteur qui ont dû se tourner vers les touristes locaux pendant la crise sanitaire.

Josiane Kaemo a dû licencier six de ses treize salariés. Un manque à gagner de 60 millions de francs CFP. «En attendant, comme il n’y avait pas de bateaux, les coutumiers ont anticipé un plan de relance touristique qui est un tour-opérator pour les touristes locaux : le Wetretour. Il fallait former les personnes qui s’en occupaient. Les personnels restants ont donc bénéficié d’une formation en attendant que le Wetretour puisse être relancé», poursuit-elle.

Cette reprise est attendue tant par les prestataires de services et transporteurs que par les mamans à la cuisine. Le dernier toucher de paquebot en date sur site remonte à janvier 2020.