Lifou solidaire avec les familles de Nouméa

lifou
Lifou colis Covid
©NC la 1ere
Un drive pour s’approvisionner à Nouméa en produits de Drehu. C’est le dispositif de la commune de Lifou à destination des populations des trois districts. Près de 1000 colis sont distribués jusqu’à lundi. 

Sur un parking du Port autonome, un premier poste de contrôle. Jamie Waimo prend l’identité des conducteurs des véhicules qui se présentent. "Un colis pour la famille Qenenöj, tribu de Drueulu", annonce-t-il au talkie-walkie. Une cinquantaine de mètres plus loin, la voiture s’arrête : ses passagers restent à l’intérieur. Deux hommes se dirigent vers le coffre pour y déposer une glacière. Quelques mots sont échangés, quelques rires, puis la famille repart.

Drive Lifou
©NC la 1ere

Ce samedi, 180 colis en provenance de Drehu ont été acheminés par le Laura III de la Société de Transport des Iles à Nouméa pour être livrés à des familles originaires du district de Gaïca. Une opération de solidarité menée par la commune de Lifou et coordonnée, à Nouville, par Junior Wanakaen, directeur des services techniques de la mairie. "Le plus important pour nous, c’était de contrôler les arrivées. On a proposé un plan de circulation, soumis aux autorités, avec un fléchage. Il y a un premier poste de contrôle pour vérifier que les bénéficiaires sont bien ceux qui se présentent. Ensuite, on communique avec les responsables de la zone d’étalage des marchandises. On respecte ainsi les gestes barrières et la distanciation."

Drive Lifou
©NC la 1ere

Un échange qui réconforte

Josianne s’est rendue à ce drive pour récupérer principalement des ignames, envoyées par ses parents depuis Lifou. "Avec la situation sanitaire, c’est difficile de s’alimenter avec des produits de chez nous. On en profite, explique-t-elle dans un rire. Cela permet de garder le lien avec notre coutume". Elle quitte la zone, et laisse la place à un couple lui aussi heureux du dispositif. "C’est génial parce que l’on est pas tous entassés. C’est quand même toute la tribu qui vient chercher ses colis. Cela évite les contacts, c’est rapide, et en plus, on voit la famille. Avec les cousins, qui sont dans l’équipe de livraison ou l’organisation, cela fait longtemps que l’on ne s’est pas vu. On est content de se retrouver, de plaisanter", confie Lindsey. Des échanges à distance, brefs, mais qui réconfortent. 

Lifou container
©NC la 1ere

180 colis ce samedi et 374 hier

Trois sapeurs-pompiers de Tontouta sont venus apporter leur aide dans un dispositif où les jeunes du district sont aussi sollicités, comme Pascal. "C’est le président du club de football du FC Gaïtcha qui m’a appelé. Je viens donner la main, faciliter les choses un peu pour les grands-frères, et aider les gens de Drehu ici, et là-bas, sur l’île." 

Dans les glacières et paniers tressés, des tubercules, mais aussi des fruits et des légumes. 374 colis ont déjà été livrés à la population du district de Lössi hier. Ce sera le même total, lundi, pour les personnes de Wetr.