Mariages et festivités aux îles : le mouvement Trejine mobilisé à Lifou pour que les jeunes restent concentrés sur leurs études

éducation lifou
Tijine mobilisation Wé 1
Les membres du groupe Tijine, mobilisés ce mercredi 02 juin 2021, à Wé. ©Fsend

À Lifou, le mouvement Trejine s'est mobilisé ce mercredi matin à Wé, pour que les étudiants restent concentrés sur leurs études, face à la reprise des mariages et autres festivités. 

À Lifou, une marche était organisée ce mercredi 2 juin à Wé, par le mouvement Trejine. Objectif : sensibiliser la population de l’île afin que leurs jeunes étudiants gardent le cap, avec la reprise des mariages et des nombreuses autres festivités. "J’ai vu des élèves attentionnés et motivés dans les activités, ce qui a engendré beaucoup de réussites", lance Hunemuedi Tupaissi, enseignant au collège de Havila de Lifou.

Un établissement scolaire, au sein duquel 100% des élèves ont décroché leur brevet en 2020. Le constat est unanime : l’absence de mariages, de kermesses et autres festivités en tous genres expliquerait, en partie, cette réussite collective des enfants de Lifou.

"Le mariage a pris trop de temps"

"Je ne pense pas que ces événements soient un frein pour la réussite de nos enfants", poursuit Hunemuedi Tupaissi, qui est également le petit chef de la tribu de Kumo. "C’est juste que le mariage a pris trop de temps, au détriment de l’individu ou de l’enfant". Le secret, selon l’enseignant : que les parents continuent à prêter attention à la scolarité de leurs enfants.

Un objectif partagé par le groupe Trejine composé d’habitants d’une quinzaine de tribus de Lifou, qui a lancé des séances d’études du soir, dans plusieurs tribu de Drehu. Une initiative qui a séduit Jean-Paul Xenihatre de la tribu de Jokin, qui leur confie ses deux enfants chaque vendredi. "C’est à nous aussi en tant que parents, de dire aux enfants que les mariages et les événements passent après les devoirs, avant de ne pouvoir profiter de ces plaisirs", affirme le père de famille.

"Il faut garder en tête le taux de réussite de l'an dernier"

Le réseau présentait également son projet au conseil coutumier Ne Drehu ce mercredi. Leur message : "La saison des mariages va être lancée, il faut garder en tête le taux de réussite aux îles l’an dernier". Au total sur le mois de juin, 31 mariages devraient être organisés à Lifou. Des rendez-vous qui, selon le collectif, accaparent l'attention des parents, au travers des travaux coutumiers.