nouvelle calédonie
info locale

La nouvelle aérogare de Lifou annoncée pour mai 2021

transports lifou
Chantier de l'aérogare de Lifou
©NC la 1ere
Le 11 novembre marque la fermeture du parking qui dessert l'aéroport de Wanaham jusqu'à la fin du plus imposant chantier mené actuellement à Lifou : la construction d'une nouvelle aérogare pour un coût dépassant le milliard. Et des objectifs ambitieux en matière de transport aérien.
C’est le plus gros chantier public du moment à Lifou : la construction de la nouvelle aérogare, qui comprend l’extension du parking automobile. La Nouvelle-Calédonie assure la maîtrise d’ouvrage pour ces travaux dont le coût est estimé à plus d’un milliard de francs CFP. Depuis l’installation du chantier en août dernier, les travaux vont bon train même si les dessertes continuent. L’ancien marché municipal a été démoli et cette semaine du 11 novembre marque la fermeture définitive du parking au stationnement. Le public est dirigé vers un parking provisoire d'une cinquantaine de places.
 

Mise en service prévue en mai 2021

Le chantier doit se poursuivre jusqu’en mai 2021, date de la mise en service des nouvelles infrastructures. Parmi les objectifs affichés, la capacité d’accueillir 300 000 passagers par an, à l’horizon 2030. Et la possibilité de traiter une escale internationale régulière. Pour la province des Loyauté, faire de Wanaham un aéroport international est un combat de longue date. En juillet dernier, les élus ont demandé l’aide de la Nouvelle-Calédonie dans la requalification en un aéroport international de relais, et ainsi se positionner dans le trafic régional. 
 
Jacques Lalié tenant une image de la nouvelle aérogare, novembre 2019
Dans les mains de Jacques Lalié, une image de la future aérogare.
 

Secteur en mutation

«C’est pour nous important puisque ça ouvre des perspectives, notamment en matière touristique», déclare Jacques Lalié, le président de l’assemblée de province. «On demande de financer ça pour créer de la richesse.» Le transport aérien est en plein mutation, sur les îles. En cours de constitution, Air Oceania, la société de transport aérien régionale. L’acquisition d’un Airbus A 220 est annoncé pour l’année 2021, année de livraison de la nouvelle aérogare.
 

Projet d'ouvrir le ciel loyaltien

«Il y a la possibilité, qui est prévue, [d']accueillir des services notamment de l’Etat qui concernent la douane, la police air frontière et tous ces services dont on a besoin pour faire fonctionner un aéroport international», souligne Jacques Lalié. Le projet d’ouverture du ciel loyaltien aux compagnies régionales fait bouger les lignes. Air Calédonie, la compagnie domestique, défend l’idée d’une coopération plus large avec Aircalin. Reste à savoir si les porteurs de la société Air Oceania sont dans cette voie. 

Un reportage de Thérèse Waïa et José Solia : 
©nouvellecaledonie
Publicité