Pour la deuxième année d'affilée, la convention protestante de Lifou est annulée

religion lifou
Convention protestante annulée à Lifou 2021, Covid
La famille Midraïa avait construit un préau exprès. ©NC la 1ere

Comme l'an dernier, la pandémie de Covid conduit à l'annulation de la convention protestante qui devait marquer le week-end de Pâques à Lifou, dans la tribu de Mou. A la grande déception de fidèles qui n'avaient pas ménagé leurs efforts.

A Mou, dans le district de Lössi, Manasse Midraïa laisse échapper quelques larmes. Elle se tient sous un préau qu’elle et sa famille ont construit exprès pour accueillir les gens de Nang lors de la convention protestante. L'événement, qui réunit à chaque fois quelques milliers de gens, était prévu ce premier week-end d'avril. La crise sanitaire en a - encore - décidé autrement.

Un reportage de Clarisse Watue et Carawiane Carawiane : 
 

 

«On aurait voulu que la convention se fasse»

«Mes enfants, ils vont à la pêche, ils ont rempli les congélateurs», relate Manasse. «Nous, on a fait un champ, derrière. On a dans la tête qu'on reçoit Nang. On n'a pas compté les heures on se repose moins, on ne fait pas comme d'habitude.» D'autant qu'à plusieurs titres, la famille Midraïa est liée par la fête pascale à la tribu de Nang, située dans le Wetr. 

Convention protestante annulée à Lifou 2021, Covid, monument de l'Evangile à Mou
A Mou, monument «en mémoire de l'arrivée de l'Evangile à Lifou». ©NC la 1ere

 

L'an prochain peut-être ?  

Mou n’a pas reçu la convention protestante depuis plus de quarante ans. L'annulation de ce grand moment de foi et d'échange provoque un grand choc. Mais la tribu espère accueillir les célébrations l’an prochain. C’est au bureau de l’EPKNC, l'Eglise protestante de Kanaky-Nouvelle-Calédonie, que reviendra la décision. 

Convention protestante annulée à Lifou 2021, Covid
Préparatifs de la «kovatio» 2021 à Mou. ©NC la 1ere

 

Pas de concours de chorales

La paroisse de Tingeting, dans le Wetr, fait aussi partie des déçus. Notamment les jeunes qui se sont portés volontaires pour représenter leur tribu au fameux concours de chorales. «Pour ma part, je suis un peu déçue parce que ça va faire la deuxième fois qu'on annule. Ça va faire depuis l'année dernière qu'on prépare nos tenues», glisse cette jeune femme. 

Convention protestante annulée à Lifou 2021, Covid
Cette paroissienne de Tingeting préparait le concours de chorales. ©NC la 1ere

Il y a cent ans

En 2022, cette célébration de Pâques a été prévue à Xepenehe. L'an dernier, c'est à Hmeleck qu'elle n'a pas pu se faire pour cause de Covid. La «kovatio» annulée deux années de suite, c'est déjà arrivé. Il y a cent ans, une autre maladie avait empêché les fidèles de Lifou et Tiga de se rassembler.