La Fête de l'avocat bat son plein à Maré

société maré
Fête de l'avocat, à Maré
La 29e Fête de l'avocat a débuté, jeudi 26 mai, sur le site de Nece, à Maré. ©Clarisse Watue / NC la 1ère
La Fête de l'avocat a débuté, jeudi 26 mai, à Nece, dans le district de Guahma, à Maré. Un rendez-vous qui attire autant les touristes que les visiteurs locaux. Vingt-neuf ans après le lancement de cet évènement culturel, l’objectif reste le même : maintenir la population sur l’île.

Le beau temps est au rendez-vous et les visiteurs aussi, depuis jeudi 26 mai, à Maré. Cela fait 29 ans que l'avocat est célébré en grande pompe à la tribu de Nece, dans le district de Guahma. Il est honoré car ce fruit est une source de revenus pour plusieurs familles.

C'est le cas de cette Kine Wayaridri, exposante originaire de Hnawayetch. Elle profite des fêtes événementielles pour écouler ses produits. "Il y a toujours une coutume à faire. C'est pour les besoins de la famille. Comme je suis à la retraite, c'est mon gagne-pain pour arrondir les fins de mois", explique-t-elle.

Fête de l'avocat, à Maré
La Fête de l'avocat est une source de revenus pour de nombreuses familles de Maré. ©Clarisse Watue / NC la 1ère

Les Maréens de Nouméa également présents

Les Si Nengone qui vivent à Nouméa font également le déplacement sur l'île pour en acheter les avocats, comme Amélie Wayewol en a pris 10 kg, qu'elle a envoyé par fret, dans l'après-midi. "Ils sont bons les avocats de chez-nous. Ils sont bio, tout naturel", apprécie-t-elle.

Fête de l'avocat, à Maré
Deux à trois tonnes d'avocats sont vendus sur les étals, à Nece. ©Clarisse Watue / NC la 1ère

Pour les touristes, la Fête de l'avocat est une bonne occasion de découvrir l'île et s'immerger dans la vie en tribu. "On a eu de la chance d'être tombées le week-end de la fête de l'avocat. Nous sommes venus découvrir les coutumes et tous les bons fruits et légumes qui nous sont proposés. Ce sont vraiment des choses nouvelles pour nous", sourient Audrey et Maéva, en visite.

Une initiative lancée par Nidoïsh Naisseline

La Fête de l'avocat a été lancée il y a 29 ans, à l'initiative du défunt grand chef de Guahma Nidoïsh Naisseline, pour freiner l'exode de ses sujets, à Nouméa. "Aller à Nouméa c'est rencontrer une vie qui ne plaît pas. Il vaut mieux qu'ils trouvent un moyen de rester ici. C'était l'idée du grand chef quand il a pensé à la Fête de l'avocat. Il l'a élargi au niveau du tourisme, comme ça les fonds restent dans la tribu", confirment Manane Apassa, un des responsables du comité organisateur.

La 29e édition de la Fête de l'avocat se poursuit, jusqu'à dimanche.

Retrouvez, ci-dessous, le reportage de Clarisse Watue et Cédric Michaut :

©nouvellecaledonie