Maré : face à la pénurie de médecins, les urgences réorganisées

santé maré
Maré dispensaire de La Roche
Le dispensaire de La Roche ©Marie-Rose Waia
La province des îles annonce une réorganisation des activités des centres médico sociaux sur l’ile de Maré. Désormais, les services d’urgences seront localisées sur un seul site, à Tadine.

Il sera toujours possible de se faire soigner normalement dans les centres médicaux de La Roche et de Tadine, mais face au manque criant de médecins, la province des îles n’a pas d’autre choix que de trouver une organisation différente. Dans un communiqué diffusé ce lundi 16 mai, elle annonce opter "pour la mutualisation des moyens et cela jusqu’à nouvel ordre".

Les urgences uniquement assurées au centre médical de Tadine

Tout ce qui relève des urgences sévères ou des hospitalisations sera assuré exclusivement par le personnel médical de centre médical de Tadine. A compter d’aujourd’hui, lundi 16 mai, les patients qui se présenteront sur le site de La Roche, où les urgences étaient jusqu’ici également gérées, seront donc accueillies par "un infirmier avec un profil urgentistes qui assurera l’information et l’orientation de patients les nuits en semaine et en week-end" précise la province des îles Loyauté.

Pour le reste, les centres de La Roche et Tadine fonctionnent normalement

Pas d’impact concernant les principales activités. Dans son communiqué, la province des îles affirme que "les consultations médicales, consultations de spécialistes, consultations de sage-femme, consultations dentaires, consultations psychologiques, soins infirmiers, visite à domicile, consultations de protection maternelle et infantile, santé scolaire et prévention sanitaire sont maintenues" au sein des deux principaux centres médicaux de l’île.


Enfin, la province des îles rappelle la nécessité de se contacter le 15 (SAMU) avant de se déplacer. "Cet appel permet une régulation par des médecins afin de bien orienter le patient par rapport à son besoin de prise en charge."