Conflit Aircal : les vols sur Ouvéa maintenus

transports ouvéa
Aircal aérodrome d'Ouloup Ouvéa
Un avion d'Aircal sur l'aérodrome d'Ouloup à Ouvéa ©Caroline Antic-Martin
Contrairement à ceux de Lifou et Maré, les coutumiers d’Ouvéa ont décidé de ne pas bloquer les avions d’Air Calédonie, suite à l’augmentation des tarifs de la compagnie. 
Les coutumiers d’Ouvéa veulent laisser sa chance à Air Calédonie. Les responsables des trois districts d’Iaai ont décidé ce mercredi à l’issue d’une réunion de ne pas bloquer à leur tour les rotations de la compagnie aérienne sur l’île. 
« N’ayant pas tous les éléments qui expliqueraient la dégradation de la situation financière de notre compagnie aérienne pour envisager un blocage des avions, les vols de la compagnie Air Calédonie sont maintenus sur Ouvéa » précise le communiqué.
Les coutumiers qui demandent à rencontrer les dirigeants d’Aircal.  

Un conseil d’administration d’Aircal ce mercredi

Rappelons que la compagnie ne peut plus se poser depuis vendredi à Lifou et depuis lundi à Maré. Des blocages pour protester contre l’augmentation du prix des billets d’avion. 
Face aux pertes induites par la crise du coronavirus, Aircal a imposé une hausse de 350 francs par trajet, soit 700 francs aller-retour depuis la reprise de ses rotations début mai.
Une hausse qui ne passe pas auprès des coutumiers de Lifou et Maré qui réclament sa suppression.

Réunis ce mercredi, les membres du conseil d'administration de la compagnie ont confirmé ce mercredi le plan de sauvegarde d'Air Calédonie. Il s'articule autour de trois piliers : la réorganisation de la compagnie, l'évolution de la politique commerciale et tarifaire, ainsi que le soutien des actionnaires.

Le conseil d'administration demande par ailleurs une réunion des deux actionnaires majoritaires (Nouvelle-Calédonie et Province des Iles), dès que possible, pour statuer sur la survie de la compagnie.