Un avion venant d'Ouvéa doit se dérouter sur Tontouta, avant de rallier Magenta

transport aérien ouvéa
Avion d'Aircal dérouté vers Tontotua, 20 mai 2021
Photo prise depuis l'avion dérouté, juste après son atterrissage. ©NC la 1ere

En raison du mauvais temps, l'avion d'Air Calédonie en provenance d'Ouvéa n'a pas pu atterrir à Magenta comme prévu, jeudi en fin d'après-midi. Il s'est posé à Tontouta, avant de repartir sur Nouméa et de s'y poser vers 19h20.

Une partie de la Calédonie restait plongée dans le mauvais temps, jeudi en fin d’après-midi. De mauvaises conditions météo qui ont perturbé le trafic aérien : l’avion d’Aircal qui a décollé à 16h20 d’Ouvéa n’a pas pu se poser une demi-heure plus tard à Magenta comme il aurait dû le faire.

Ecoutez le témoignage d’un passager, Dominique Lefeivre, joint par Mathieu Ruiz Barraud :

Un passager de l'avion dérouté

 

Changement(s) de cap

Après avoir survolé la piste nouméenne, le pilote s’est donc vu contraint de mettre plutôt le cap sur Tontouta. C’est là que l’appareil a atterri vers 17h30. Restait pour les passagers (dont le président de la province îles Jacques Lalié) à faire encore preuve de patience. Le temps de réunir les conditions nécessaires à leur débarquement imprévu. 

Retour à Magenta

Mais il y a eu d'autres rebondissements. Un peu avant 18 heures, il était question de repartir vers Nouméa une fois ravitaillés en carburant. Trois quarts d'heure après, l'issue restait incertaine... L'avion a fini par décoller de Païta et vers 19h20, il s'est posé à l'aérodrome de Magenta. Sous les applaudissements des passagers, soulagés, et avec les excuses du commandant.

Vigilance jaune pour huit communes

Au moment du déroutage forcé, le Sud de la Grande terre n'était plus concerné par les avis de vigilance aux fortes pluies et orages. Ce qui a été corrigé dans la soirée, alors qu'un déluge s'abattait sur le Grand Nouméa. A 18h38, huit communes étaient placées en jaune : Ouvéa, Maré, Lifou, Yaté, Dumbéa, Nouméa, le Mont-Dore et l'île des Pins.

Déluge mercredi, sur Ducos

Déjà dans la nuit de mercredi à jeudi, selon la météo, "une ligne de convergence très localisée, alimentée par un flux d’alizé instable", s’est installée le long d’un axe Prony-Nouméa. Conséquence : presque dix heures de pluies. Les cumuls les plus intenses ont eu lieu à Nouméa. D’après les observations radar, entre 21h25 et 23h25 mercredi, il est tombé sur Ducos près de 108 mm!

La maternelle Les Œillets inondée

Précipitations intenses aussi au-dessus de Rivière-Salée. Jeudi matin, la maternelle Les Œillets était fermée pour cause d’inondation ! Selon la mairie, les fortes pluies ont drainé des débris de bois et autres végétaux au point de boucher les évacuations. L'eau a ruisselé dans la cour et jusque dans les salles de classe. Il était question de rouvrir l'école vendredi matin. 

Maternelle œillets de Rivière Salée inondée, 20 mai 2021
A Rivière-Salée, la maternelle Les Œillets inondée, jeudi 20 mai. ©Mairie de Nouméa