Le pharmacien d’Ouvéa agressé et cambriolé

violence ouvéa
Gendarmerie Fayaoué. Ouvéa
©DR

La seule officine d'Ouvéa est fermée, depuis que le pharmacien a été attaqué, mardi, par trois hommes au visage dissimulé qui l'ont violenté et volé. Blessé au visage ou encore à la main, l'homme a été évacué vers la Grande terre le temps d'examens complémentaires.

On l’a appris en fin de semaine, mais les faits datent de mardi 18 mai : cet après-midi-là, le pharmacien d’Ouvéa a été pris pour cible par trois hommes au visage dissimulé. L'agression a eu lieu du côté d'Hulup, à son domicile qui avoisine l’officine de l’île. Le professionnel de santé a été violenté et immobilisé, tandis que sa maison et la pharmacie étaient cambriolées. 

"Il y en a un qui m'a enserré"

"Je suis sorti sur ma terrasse, raconte-t-il. Un individu était entré dans le jardin, il s'était caché. Il y en a un qui m'a enserré, et tapé violemment sur la tempe et l'œil gauche. Après, il s'est avéré que j'avais une fracture de l'arcade zygomatique." 

Ecoutez son témoignage, recueilli par Alix Madec :

Agressé et volé, le pharmacien témoigne

 

Arme blanche

Pendant qu'il était maintenu au sol, sous la menace d'un coupe-coupe placé contre sa gorge, le malheureux se faisait dérober le fonds de caisse ou encore un écran plat de télévision. Butin que les agresseurs ont emporté en volant aussi le véhicule de fonction de la pharmacie, retrouvé accidenté un peu plus loin.

ITT de quatre jours

Le pharmacien, qui a donné l'alerte en appelant son voisin, a été examiné au dispensaire d'Ouvéa. Puis évacué, le soir-même, vers le Médipôle de Dumbéa pour des examens médicaux complémentaires. Il lui a été reconnu une incapacité de travail de quatre jours.

Pharmacie fermée

Plainte a été déposée auprès de la brigade de recherches de Nouméa. La gendarmerie a ouvert une enquête pour vol avec arme. Des investigations toujours en cours, a précisé le parquet vendredi 21 mai, pour identifier les auteurs. Quant à l’officine d'Ouvéa, fermée depuis, elle pourrait rouvrir ses portes mardi prochain, au retour du pharmacien.