Les portes du dispensaire d’Hulup à Ouvéa restent fermées

santé ouvéa
61c94bdd879bf_269504508-440248491107035-2328341923701088952-n.jpeg
Une banderole de protestation installée le 23 décembre 2021, après des agressions et incivilités à l'encontre des soignants sur Ouvéa. ©Facebook mairie d'Ouvéa
Les soins devaient reprendre aujourd’hui, lundi 3 janvier, à Hulup, sur l’île calédonienne d’Ouvéa. Ce ne sera finalement pas le cas. Le dispensaire garde portes closes après de nouvelles violences survenues au cours du premier week-end de janvier.

Les habitants d'Hulup devront attendre encore avant de retrouver leur dispensaire. Seules les urgences restent assurées par un personnel éprouvé par un nouveau week-end émaillé de violences et d’incivilités.

Agressions, menaces et vols

Des agressions ont déjà eu lieu fin décembre et le dispensaire avait cessé les consultations, avec le soutien des autres structures de l'île et de la province des Îles Loyauté. Le week-end de la Saint-Sylvestre n’a rien arrangé. « Des personnes venues se faire soigner ont agressé verbalement et physiquement le personnel, rapporte le médecin de garde. Il y a eu des vols également. » 

Il y a eu des menaces de coups à notre encontre et sur d’autre personnes de la population.

Médecin de garde, dispensaire d'Hulup, Ouvéa.

Non-violence et respect mutuel

Conséquence : les professionnels de santé ont décidé de maintenir fermé le dispensaire à Hulup pour une semaine supplémentaire, dans l’espoir de faire entendre leur message. « Le dispensaire doit être un lieu commun où doit régner le respect mutuel, de l’équipe soignante envers les patients et des patients envers l’équipe soignante. C’est un lieu de non-violence. »

Retrouvez l’interview du Médecin de garde du dispensaire d’Hulup à Ouvéa par Alix Madec :

Médecin de garde Hulup Ouvéa violences janvier 2022

La DGS aussi

La province des Îles avait également fermé temporairement la direction générale des services (DGS) en raison de dégradations survenues le 14 décembre. Les portes devraient rouvrir mardi 4 janvier.