Municipales à Ouvéa : Marie-Christine Mindia porte les couleurs de l’Union Progressiste en Mélanésie

élections ouvéa
Tête de liste Ouvéa
©NC 1ère
L'UPM s’engage pour ces élections communales avec la ferme conviction d’améliorer les conditions des populations sur l’île et souhaite axer ses actions sur la jeunesse. 
Une femme tête de liste à Iaai, ce n’est pas une nouveauté. A 48ans, Marie-Christine Mindia a des ambitions pour son île. Originaire de la tribu d’Ouloup, l’éducatrice spécialisée n’a pas hésité à franchir le pas. Son engagement politique dans cette bataille pour la mairie, porte sur le mieux vivre à Ouvéa. 

La jeunesse est également au cœur de la liste de l’UPM. Une jeunesse totalement oubliée et trop souvent stigmatisée assure le parti. La candidate souhaite travailler d’arrache-pied sur son accompagnement, afin de créer du lien et de permettre à ces jeunes d’être d’acteur du développement. 
 

Développement de la filière coco


Le développement d’Iaai est une nécessité pour la tête de liste de l’Union Progressiste en Mélanésie. Ainsi, la candidate et ses colistiers misent sur le développement de la filière coco, de manière à consolider une économie sociale et solidaire.

De mémoire d’ancien, c’est la première fois que l’Upm, l’Union progressiste en Mélanésie, présente une liste sur l’île d’Iaai. Preuve que l’union au sein de la famille indépendantiste ne se fera pas, une nouvelle fois pour ces communales. Une élection de proximité, qui divise toujours. 

Le reportage de Cédric Wakahugneme et Sylvie Hmeun :

Municipales Ouvéa UPM reportage


Le reportage de Sylvie Hmeun :
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live