nouvelle calédonie
info locale

Ouvéa : le grand chef Daniel Nekelo s’en est allé

décès ouvéa
Daniel Nekelo Grand chef district de Takedji à Ouvéa
Daniel Nekelo aux Iles Cook en 2016 ©Ministère des affaires étrangères des Iles Cook
A Ouvéa, la tribu de Takedji vient de perdre son grand chef. Daniel Nekelo est mort, ce mercredi, des suites d'une longue maladie. Il avait 60 ans.
Un grand chef loyaliste, dans une tribu majoritairement indépendantiste. Quand Daniel Nekelo a succédé à son père adoptif Edouard Netr Nekelo en 1984, au début des Evénements,  « il n’y a pas eu de cérémonie d’intronisation », se souvient l’ancien sénateur Simon Loueckhote, originaire d’Ouvéa lui aussi. « Il n’était ni contesté, ni accepté ».
Daniel Nekelo était candidat sur la liste de Simon Loueckhote aux provinciales de 2004 aux Iles Loyauté. 
 

Pour l’harmonie de sa tribu 

L’ancien sénateur salue le « courage » et l’investissement du grand chef.
« Lorsqu’il a été intronisé grand chef, il était agent de la banque Indosuez, et à l’époque, il a quitté son travail à Nouméa, son emploi rémunéré, pour venir assumer sa charge à Ouvéa, pendant cette période extrêmement difficile. Et il n’a plus quitté sa tribu pour veiller à une harmonie qui était extrêmement difficile pour lui de garantir la paix et de veiller à ce qu’il n’y ait pas d’éclatement au sein de la tribu » se souvient  Simon Louekhote.
 

Un lien entre les communautés kanak et wallisienne

Descendant de Kaukelo, issue d’une lignée royale de Wallis, Daniel Nekelo avait redynamisé les liens avec cette île, d’où sont en partie originaires les habitants d’Ouvéa.
Avec comme point d’orgue l’exposition Tavaka, en 2009, sur les migrations des navigateurs de Wallis-et-Futuna, comme le rappelle le coutumier Aloïsio Sako.
« Il y a eu un exposé sur l’histoire ancienne et contemporaine de la communauté, Tavaka. Avant d’engager cette exposition qui s’est terminée au centre culturel Tjibaou, les coutumiers de Wallis et d’ici sont allés à Ouvéa, chez lui. Parce que notre porte d’entrée coutumière pour venir jusqu’à la Grande Terre passe par lui ».  
 

Conscient de l’environnement

Investi coutumièrement et politiquement, Daniel Nekelo a également œuvré pour la préservation de la nature. C’est lui qui « initia et présida l’association pour la sauvegarde de la perruche d’Ouvéa, une espèce endémique à l’île qui était devenue l’objet de trafics entre Ouvéa, la Grande Terre et l’étranger » signale Simon Loueckhote. 
Dernier d’une fratrie de sept enfants d’Emélie Nekelo et de Michel Kaouma, Daniel Nekelo est mort à l'âge de 60 ans des suites d'une longue maladie. 
 

La réaction de la province des Iles

Le président de la province des Iles, Jacques Lalié, a réagi à l’annonce de ce décès dans un communiqué :
« La tribu de Takedji, en pays Iaai est en deuil. Son Grand Chef, Monsieur Nekelo Daniel, ancien sénateur coutumier, nous a quitté hier.
En toute humilité et avec un profond respect que je souhaite adresser à sa famille, son clan, et au nom des élus de l´assemblée de la province des Iles Loyauté, nos plus sincères condoléances. Cet homme aura posé sa marque tant nos institutions que par sa grande humanité, et de son amour pour son peuple. Je retiendrai personnellement sa passion pour le volley- ball qu’il pratiquait assidûment dans sa jeunesse. Je tiens à lui rendre cet hommage au combattant de la liberté qu’il était 
».
 

Et du sénat coutumier 

Décès grand chef Dabiel Nekelo réactions énat coutumier
©DR
Le reportage de Brigitte Whaap et Cédric Michaut 
©nouvellecaledonie
Publicité