Canala ville morte pendant une semaine

sécurité canala
Canala ville morte
©NCla1ere/Jean-Noël Méro
Après le cambriolage et la dégradation des logements des instituteurs de Nakety la semaine dernière, la mairie a décidé vendredi de fermer toutes les écoles. Une réunion s’est tenue ce lundi devant l’école publique de Nakety, là où ont eu lieu les exactions. 
Une réunion dite « de la dernière chance » qui a réuni, parents, collectivité et professionnels.
Une centaine de personnes étaient présentes : infirmiers, médecins, enseignants, coutumiers, responsables sur mine, simples parents.
Tous victimes, mais aussi dans une certaine mesure, responsables.
Selon eux, la solution au problème de délinquance à Canala ne peut émerger que de ce genre de réunions.
De nouvelles rencontres sont prévues toute la semaine avant de décider vendredi si les écoles rouvrent leurs portes lundi. Des actions concrètes sont attendues.

La mairie n’accueille pas le public de son côté, les transporteurs scolaires ont cessé le travail en signe de solidaireté et le dispensaire n’assurait hier que les urgences.
Le reportage de Jean-Noël Méro  
©nouvellecaledonie

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live